Pascal Légitimus, un homme parfait ?

Pascal Légitimus
Pascal Légitimus - © Belga AFP - B. Horvat

Est-il possible d'être à la fois un homme bon et sain ?

Bioman ou superman ?

Il ne boit pas, ne fume pas, mange bio et local, mais en plus de cela, c’est un sportif. Ses loisirs : la natation, le rugby et l’athlétisme. Mais son véritable coup de cœur, c’est le tennis de table ! Un talent que vous ne soupçonniez peut-être pas, mais dont il est fier : " Depuis mon enfance, je vis avec une raquette à la main ! ". Au niveau nourriture, tout est sous contrôle : pas de gluten, ni de sucre, les bouteilles en plastique sont proscrites et chaque produit est passé au crible. Cet équilibre de vie lui a valu un surnom qu’il porte plutôt bien : " Bioman " !

Un régime strict, c’est déjà pas mal, mais Légitimus va encore plus loin. " Je fais tout pour être un homme bon ! ". Pour ce faire, il n’a qu’une préoccupation : respecter la nature et l’être humain, " le reste, je m’en tape ! " explique-t-il.

Parler sans agir, ce n’est pas légitime. En 2009, Pascal débarque à Copenhague et participe au sommet pour représenter la France (ah oui quand même !) dans une campagne contre le réchauffement climatique. Légitimus est un homme engagé ! La pauvreté l’indigne et il se bat contre le racisme. Deux causes directement liées à son vécu personnel : "enfant, je n’ai pas manqué d’argent, mais plutôt de nourriture. Mon père était tout seul, il était comédien et nous étions quatre. Un moment, c’est devenu compliqué. Cela m’a marqué !". Si Pascal Légitimus ne nie pas l’utilité de l’argent, il reste néanmoins critique face à la chose. Pour sensibiliser le public, il en a même fait le thème de sa dernière mise en scène : ‘'Non à l’argent’’.

Le traumatisme de Tarzan

Et le racisme alors ? Très tôt, Pascal Légitimus est confronté à la discrimination. Dans son école primaire, tout le monde est blanc, sauf lui. Le regard des autres est affligeant, il se retrouve mis de côté. " Être le seul enfant de couleur de la classe n’est pas facile. Il faut serrer les poings pour se défendre ! ".

Autre traumatisme : le film ‘‘Tarzan’’. Vous ne l’aviez pas remarqué ? Les rares personnes de couleur présentes sont celles qui portent les bagages et se font dévorer par les crocodiles ! Des images qui n’ont pas échappé à Pascal Légitimus. Aujourd’hui, il en parle encore avec le sarcasme qu’on lui connaît.

La revanche : Le black is back !

Vous l’aurez compris, la comédie, c’est l’arme de Pascal. " J’ai voulu prouver qu’on peut être autre chose, au cinéma, que le repas de carnassiers affamés ! ".

Pourtant, ses débuts sont difficiles, on lui refuse des rôles parce qu’il est noir. Mais Légitimus, ne cède pas ! Son père antillais et sa mère arménienne se sont aimés malgré les préjugés et le déni de la famille maternelle. Devenir comédien était, pour Pascal, la meilleure façon de rendre hommage à ses parents.

La langue de bois, Pascal Légitimus ne connaît pas ! Cet homme au grand cœur, s’il n’est pas parfait, est néanmoins un invité idéal. Quand l’humour se mêle à l’émotion, vous avez votre émission ! Alors rendez-vous ce jeudi pour en découvrir davantage.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK