Messmer : hypnothérapeute avant d'être showman - la preuve en images !

Messmer : hypnothérapeute avant d'être showman !
Messmer : hypnothérapeute avant d'être showman ! - © MARTIN GODFROID

Tout le monde connaît le fascinateur Messmer, capable d'hypnotiser des centaines de personnes sur un claquement de doigts. Mais saviez-vous qu'il exerça aussi comme hypnothérapeute ?

Son ami, le chanteur Robert Charlebois, peut en témoigner puisqu'il a observé sur sa propre femme les techniques de Messmer. Lors d'une émission de télé canadienne rassemblant dans le même hôtel toute une série de stars, Messmer avait invité dans sa chambre quelques camarades pour une expérience plus intimiste. Et c'est là que Laurence, l'épouse de Charlebois, a été hypnotisée en quelques secondes...

L'expérience aurait pu s'arrêter là, mais Laurence a remis ça ! Elle souffrait en effet d'intenses douleurs au dos, dont Messmer a pu la soulager par imposition des mains, sous les yeux ébahis de Charlebois...

Messmer a profité de ce témoignage pour faire une petite mise au point : l'hypnose ne soigne pas, elle accompagne la personne à se sentir mieux. Partant du principe que tout le monde dégage une forme d'énergie, cette énergie-là, on peut la canaliser, l'amplifier, la diriger vers une personne. Quand je touche une personne qui a un problème, je peux sentir cette chaleur qui arrive. Le flux sanguin qui est là, la personne le ressent.

L'hypnothérapie n'est pas une pilule miracle, a complété Messmer. Elle n'a pas d'action sur le cancer, par exemple. En revanche, elle peut aider à supporter ou à éliminer les douleurs et inconforts liés aux traitements comme la chimiothérapie. Elle est aussi la meilleure alliée des problèmes psychosomatiques, des phobies ou addictions.

Comment procède l'hypnothérapeute ? Il guide tout simplement le patient dans son propre subconscient. En état d'éveil, la personne ne voit pas comment se sortir d'un problème ? Le praticien lui fait alors visualiser sous hypnose les solutions qu'elle pourrait mettre en œuvre. Ces solutions, elle pourra ensuite les appliquer dans la réalité, une fois revenue à la conscience. Les réponses sont en nous. Il suffit de les faire affleurer à la conscience.

Le cerveau est un organe très complexe dont on ne connaît pas encore tous les secrets. Ce qu'on sait en tout cas, c'est qu'il est constitué de plusieurs milliards de neurones qui échangent en permanence des informations, produisant des courants électriques appelés ondes cérébrales.  Pour mettre une personne en état d'hypnose, explique Messmer, on fait donc baisser ce niveau vibratoire afin de plonger la personne dans un état modifié de conscience qui la rend très réceptive.

Vous pensez ne pas être sensible à l'hypnose ? Messmer l'affirme : tout le monde peut être hypnotisé ! Peut-être ne faites-vous pas partie des 20% de la population sensibles à l'hypnose rapide, peut-être vous faudra-t-il plus de temps ou un conditionnement plus personnalisé, mais il existe une multitude de techniques pour mettre n'importe qui sous hypnose.

Vous redoutez les dérives de ce genre de pratique ? Messmer précise : Je ne rentre pas dans le cerveau des gens, je dirige la personne dans son propre subconscient. En affirmant encore : on ne peut pas obliger quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne veut pas faire ou qui va à l'encontre de ses valeurs. Dans ce cas, la personne sortira d'elle-même de l'état d'hypnose.

Aujourd'hui, l'hypnose est l'alliée de la médecine. De plus en plus d'interventions chirurgicales sont pratiquées sous hypnose, sans recours à l'anesthésie classique.

Et si vous doutiez encore des pouvoirs de suggestion de Messmer, (re)voyez comment il a rendu Joëlle raide comme une planche sur le plateau de 69 minutes sans chichis ! Aucun trucage ou supercherie là-dedans !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK