Prix Maeterlinck de la Critique 2020 : voici le Palmarès

Les Prix Maeterlinck de la critique 2020 ont été remis virtuellement ce 21 septembre
Les Prix Maeterlinck de la critique 2020 ont été remis virtuellement ce 21 septembre - © DR

L’édition 2020 de la cérémonie récompensant les arts de la scène en Fédération Wallonie-Bruxelles a bien été maintenue malgré la crise sanitaire. Mais pas de cérémonie publique cette année, place au virtuel avec un palmarès dévoilé en vidéo, sur Auvio, ce lundi 21 septembre à 20h.

Le jury, entièrement composé de journalistes spécialistes en arts de la scène (théâtre, danse, cirque, jeune public), a longuement délibéré pour départager les 45 nominées/nominés dans les 16 catégories représentées cette année. 

Les Prix Maeterlinck ont tenu à rester à la fois une vitrine des arts de la scène et une tribune pour le monde artistique ayant connu des mois difficiles en raison du confinement et du lockdown complet des salles de spectacle. Une manière de reprendre contact avec le public, avant de le retrouver dans des théâtres qui rouvrent.

Le palmarès

Meilleur Spectacle : Dimanche, de Julie Tenret, Sicaire Durieux, Sandrine Heyraud.

Meilleure Mise en scène : No One, de Sophie Linsmaux et Aurelio Mergola.

Meilleur spectacle de danse : Forces, de Leslie Mannès, Thomas Turine et Vincent Lemaître.

Meilleur spectacle de cirque : 125 BPM, du Duo André/Léo.

Meilleure comédie/Meilleur spectacle d’humour : Au suivant !, de Guillermo Guiz.

Meilleur spectacle jeune public : Jimmy n’est plus là, de Guillaume Kerbusch.

Meilleur Seul en scène : Tchaïka, de Natacha Belova et Tita Iacobelli. Avec Tita Iacobelli.

Meilleure découverte : Home, de Magrit Coulon.

Meilleur Comédienne : Isabelle Defossé, dans Villa Dolorosa, de Georges Lini.

Meilleur comédien : Adrien Drumel, dans Le Roman d’Antoine Doinel, d’Antoine Laubin.

Espoir féminin : Marina Pangos, dans My Fair Lady, de Frederick Loewe et Alan Jay Lerner. Mise en scène de Jack Cooper et Simon Paco.

Espoir masculin : Jules Puibaraud, dans Des caravelles et des batailles, d’Éléna Doratiotto et Benoît Piret.

Meilleur Auteur/ Meilleure Autrice : Collectif La Brute pour Paying for it

Meilleure scénographie : Les Falaises D’Antonin Jenny. Scénographie de Charles-Hippolyte Chatelard.

Meilleure Réalisation artistique et technique : Dimanche, de Julie Tenret, Sicaire Durieux, Sandrine Heyraud.

Prix Bernadette Abraté, qui honore le rayonnement d'une personnalité des arts de la scène :

Catherine Magis et Benoît Litt, Fondateurs et directeurs de l’Espace Catastrophe, Centre International de Création des Arts du Cirque.

Les hommages spéciaux

Chaque année, les Prix Maeterlinck de la Critique rendent hommage aux disparus des arts de la scène.

Raymond Ravar

Philippe Sireuil, metteur en scène et directeur du Théâtre des Martyrs, rend hommage à Raymond Ravar, fondateur et directeur de l'INSAS.

Gérard Vivane

Christian Jade rend hommage à Gérard Vivane, acteur, metteur en scène et enseignant, décédé en 2020.

Philippe Grombeer

Isabelle Jans, coordinatrice d'Aires libres et ex- directrice du Théâtre des Doms, rend hommage à Philippe Grombeer.

Jacques De Decker

Le metteur en scène et directeur du Rideau de Bruxelles, Michael Delaunoy, est un ancien étudiant de Jacques De Decker, disparu il y a peu. Il rend hommage à ce professeurs éveilleur.

Olindo Bolzan

Olindo Bolzan nous a quittés à l'issue du confinement. Françoise Bloch, Adeline Rosenstein et David Murgia rendent hommage à cet acteur d'une grande authenticité manque à toute la communauté scénique.

Pour revoir toute la cérémonie en vidéo