Le Théâtre des Doms accueillera à Avignon 10 spectacles axés sur la jeunesse

SUZETTE PROJECT
4 images
SUZETTE PROJECT - © Isabella Locurcio

Wallonie-Bruxelles International et le Théâtre des Doms ont dévoilé mardi leur programmation dans le cadre du Festival Off d'Avignon qui se déroulera en France du 5 au 28 juillet prochains. Ce sont 10 spectacles issus des scènes de Wallonie et de Bruxelles qui ont été sélectionnés pour 160 représentations.

Cette année, le Théâtre des Doms fait la part belle à la jeunesse avec 5 propositions jeune public et 4 premiers spectacles de nouvelles compagnies.

Alain Cofino Gomez, directeur du Théâtre des Doms, défend au nom de son équipe le choix de placer cette les jeunes au centre de leur sélection. "Ils ont investi les rues de nos villes pour nous dire la violence qui est la nôtre envers le monde qui sera le leur. Sommes-nous sourds à notre avenir lorsqu'il nous interpelle ? (...) C'est un choix, non pas militant, mais réfléchi, que celui de donner à voir ce qui se fait par eux et pour eux", explique-t-il.

Dans "Crâne", Antoine Laubin (mise en scène) et Thomas Depryck (dramaturgie) de la compagnie De Facto, un écrivain s'égare dans une mise en abîme autofictionnelle le temps d'une chirurgie éveillée. Un récit clinique non dénué d'humour.

Avec "Suzette project", la Daddy Cie propose un spectacle qui interroge la vision de la famille et de ses différents modèles. La compagnie Renards/ Effet Mer met elle en scène un homme de Cro-Magnon et un enfant d'aujourd'hui dans "Grou !", une traversée de l'histoire du Monde en 60 minutes.

A travers leur spectacle "Des caravelles & des batailles", Eléna Doratiotto et Benoît Piret font découvrir une petite communauté vivant aux marges du monde. Avec sa création intitulée "On est sauvage comme on peut", le collectif Greta Koetz fait déraper un repas entre amis vers une sauvagerie jubilatoire, où l'absurde trouve sa place.

Enfin avec "Le grand feu", le rappeur belge Mochélan, le beatmaker Rémon Jr et le metteur en scène Jean-Michel Van den Eeyden se sont lancés le défi de revisiter des textes de Jacques Brel en version rap.

Hors les murs du Théâtre des Doms, "La vrille du chat" mettra en scène un laboratoire spatio-temporel où les cinq acrobates virtuoses de Back Pocket exploreront des scènes de vie en se défiant de l'espace et du temps. "10:10", c'est l'heure de la récréation, mais c'est aussi le nom du spectacle de la compagnie Nyash. Trois danseurs et un batteur se livreront à une danse contemporaine au milieu d'une cour d'école, perçue comme le territoire de tous les possibles.

La compagnie du Théâtre Loyal du Trac proposera également à vivre un road-trip musical avec "La Famille Handeldron". Les Doms donneront de plus carte blanche à La Maison Qui Chante, implantée à Ixelles, pour présenter deux spectacles de chanson jeune public.

L'artiste performeuse Anne Thuot, lauréate 2019 du Prix Jo Dekmine, se voit offrir une semaine de découverte au festival d'Avignon. Son dernier projet "You will be missed" est une collection de récits en chantier constituée dans plusieurs villes européennes donnant à écouter les voix passés et présentes qui lient l'Afrique et l'Europe.

Le jardin du Théâtre des Doms offrira par ailleurs un espace pour des débats, des lectures ou des ateliers.