Retard dans les travaux de rénovation : la Monnaie fait contre mauvaise fortune bon cœur

Les travaux de rénovation du bâtiment administratif et technique de la Monnaie , (financés par Beliris,) et ceux de l’équipement scénique du théâtre (financés par la Régie des bâtiments) ont pris beaucoup de retard. Ils devaient être finis au mois de mai, et ne le seront finalement qu’à la fin du mois de septembre.

Ce retard oblige la direction artistique de la Monnaie à changer sa programmation : trouver une salle pour le dernier spectacle de cette saison, est tout simplement chose impossible. Et en trouver une pour la rentrée en septembre est tout aussi difficile. La Monnaie s’installera donc dès le mois de mars sous un grand chapiteau , à Tour et Taxis. Et le spectacle "Frankenstein", du compositeur Mark Grey qui devait être présenté en création mondiale au mois de juin, sera postposé en 2017. Il sera remplacé par un opéra très proche de la comédie musicale : "Sweeney Todd" de Stephen Sondheim.

Les travaux étaient nécessaires, il fallait rénover l’équipement scénique du théâtre, trop vétuste. Il sera remplacé par un système hydraulique performant. Il fallait aussi refaire la façade du bâtiment administratif et technique, rue Léopold, et rénover les ateliers. Mais même si les travaux étaient programmées depuis des années, ce retard important n’était pas prévu.

Modification de la programmation, remplacement de certains projets, le public de la Monnaie retrouvera son confort dès le mois de décembre 2016, mais peut-être que la Monnaie sous chapiteau à Tour et taxi attirera d’autres publics.

Peter de Caluwe est au micro de Nicole Debarre