En 2018, plus de 103.000 personnes ont franchi les portes de l'Opéra Royal de Wallonie

En 2018, plus de 103.000 personnes ont franchi les portes de l'Opéra Royal de Wallonie
2 images
En 2018, plus de 103.000 personnes ont franchi les portes de l'Opéra Royal de Wallonie - © RUDY LAMBORAY - BELGAIMAGE

Neuf opéras, dont six nouvelles productions ou coproductions avec des partenaires internationaux, sont à l'affiche de la saison 2019-2020 de l'Opéra Royal de Wallonie (ORW), a indiqué mardi Stefano Mazzonis di Pralafera, directeur général et artistique de l'ORW.

C'est avec un opéra qui n'avait plus été joué à Liège depuis 18 ans, le chef-d'œuvre de Puccini "Madame Butterfly", que l'ORW entamera sa saison 2019-2020 en septembre prochain. Suivront huit autres opéras, dont des nouvelles productions ou coproductions avec des partenaires internationaux. Parmi ceux-ci, on peut épingler "Les pêcheurs de perles" (Bizet), une reprise dirigée par le chef Michel Plasson qui sera ainsi de passage pour la première fois à l'ORW; "Orphée et Eurydice" dans sa version Berlioz n'ayant encore jamais été présentée à Liège; "Don Carlos" (Verdi) dans une version en cinq actes qui sera également présentée pour la première fois à Liège; ou encore "La Sonnambula" (Bellini) alliant chant et danse qui sera mis en scène par le belge Jaco Van Dormael.

La saison 2019-2020 comprend aussi trois concerts de grands solistes, comme la basse italienne Ildebrando D'Arcangelo, deux spectacles participatifs adressés au jeune public dès 5 ans ainsi que d'autres activités comme les apéros lyriques ou de découverte (portes ouvertes, brunchs musicaux...).

En 2018, 103.420 personnes ont franchi les portes de l'Opéra, aussi bien pour les opéras et spectacles que pour les autres activités proposées. "Et parmi ces personnes, on dénombrait 14.200 élèves. Le taux de remplissage sur les grands opéras est de 99% et ce, pour la 3e saison consécutive", souligne Stefano Mazzonis di Pralafera.

On constate également que la proportion du public de moins de 32 ans est de 30% et que le public extérieur à la province de Liège est de 43%. "Dix-sept pour cent des spectateurs proviennent de l'étranger, dont 3% de France au-delà des 6% des Pays-Bas et des 4% d'Allemagne", relève le directeur de l'ORW.

Ce fut aussi l'occasion pour Stefano Mazzonis di Pralafera de souligner que la prochaine saison (2020-2021) sera celle du bicentenaire de l'Opéra. "Un de nos grands atouts est la production audiovisuelle. Nous avons été précurseurs", a-t-il dit, faisant référence aux retransmissions des opéras sur le web, en radio et en télévision. "Nous avons modifié le système de surtitrage sachant que le visuel était très limité pour une partie de la salle. Il y a un grand écran central et six écrans à différents endroits afin que tous les spectateurs puissent lire. Aux français, néerlandais et allemand, nous avons ajouté l'anglais vu que le public est de plus en plus international", a précisé le directeur général et artistique de l'ORW.