Toujours plus de spectacles dans le "Off" d'Avignon: 1.480 du 7 au 30 juillet

Toujours plus de spectacles dans le "Off" d'Avignon: 1.480 du 7 au 30 juillet
Toujours plus de spectacles dans le "Off" d'Avignon: 1.480 du 7 au 30 juillet - © BERTRAND LANGLOIS - AFP

Le "Off" d'Avignon accueillera du 7 au 30 juillet 1.480 spectacles (1.416 l'an dernier) dans 128 lieux répartis dans toute la ville, en marge du Festival et de sa quarantaine de spectacles, ont annoncé jeudi les organisateurs lors d'une conférence de presse.

Tous les ans, les compagnies du "Off", avec leurs tracts et affiches colorées, leurs parades et leur bagout pour attirer le festivalier, donnent son ambiance à la grande fête du théâtre.

Cet été, les dates du Festival d'Avignon fondé par Jean Vilar en 1947 (6 au 26 juillet) et du "Off" coïncident un peu mieux, se félicitent les organisateurs du Off. "L'an dernier, nous étions tous seuls pendant la troisième semaine, et c'est catastrophique car le public a tendance à s'en aller en dernière semaine", ont-ils remarqué.

L'attentat de Nice le 14 juillet a également eu un impact, quoique difficile à mesurer pour un festival éparpillé entre de multiples lieux et qui ne dispose pas d'une billetterie centralisée.

Une nouvelle équipe a pris la tête de l'association Avignon Festival et Compagnie, qui coordonne le bouillonnant "Off", dirigée par Pierre Beffeyte, producteur de spectacles, directeur de la société de production Scène & Public et du Théâtre des Trois Soleils à Avignon.

Sa priorité va à la professionnalisation des jeunes compagnies, dont beaucoup n'ont pas les moyens de salarier leurs acteurs faute de moyens pendant le festival.

Un fonds de soutien, alimenté à hauteur de 250.000 euros, va permettre d'aider les créations les plus précaires en prenant en charge 1.000 euros par acteur (à concurrence de 4.000 euros), soit "la totalité des charges sur un salaire", a précisé M. Beffeyte.

150 dossiers sont éligibles à cette aide pour cette première année de fonctionnement du fonds. "C'est très important, ça signifie que ce travail de comédien est un vrai emploi, rémunéré", souligne Esteban Perroy, qui fait partie des compagnies éligibles pour sa pièce "Fluides".

Parmi les innovations de cette année, la création d'un espace dédié au jeune public sur le site internet et dans le volumineux catalogue, qui recense toutes les pièces qui lui sont destinées. Avec 166 spectacles, le Off est le premier festival jeune public de France, ont souligné les organisateurs.