Théâtre de Namur: "Ton joli rouge-gorge", un ovni joliment déjanté

Ton joli rouge-gorge
Ton joli rouge-gorge - © Alice Piemme

Tout commence avec une voix d’enfant, qui raconte à ses parents, la révolution des couleurs. A l’origine il y avait le rose et le bleu. Cette distinction qui parle à tout le monde, le spectacle va la gommer. Plus de binarité des genres, mais des identités multiples, ou du transgenre. Les ados sont interprétés par des quadragénaires, qui abandonnent leur quotidien pour se réfugier dans la forêt, parce qu’ils sont atteints d’une maladie dégénérescente. Elle se traduit par une manifestation réactionnaire, qui leur fait cracher des propos sexistes et homophobes. 

L'humour et la mise en scène sont décalés, la musique dynamise et ponctue le spectacle, et les metteurs en scène, Ludovic Barth et Mathylde Demarez accompagnent les comédiens sur scène. Avec également Yoann Blanc, Gwenn Berrou, Adrien Desbons et Benoit Gob...

"Ton joli rouge-gorge", par la Clinic Orgasm Society, au Théâtre de Namur jusqu’au 22 février