Rudy Demotte: une politique culturelle

2 images
- © rtbf

Bref  "saut"à Avignon  au Théâtre des  Doms, de Rudy Demotte, Ministre-Président (de la Communaté française et de la Région wallonne),entre deux négociations politiques.  Le temps de justifier l'augmentation du contrat -programme du Théâtre des Doms (+ 100.000 euros annuels) et de préciser sa politique en matière d'exportation culturelle.

On l'ignore très largement en Belgique mais le Théâtre des Doms, la vitrine du théâtre francophone en Avignon, dépend, pour son budget (contrat-programme) du Ministre -Président et non du (ou de la ) Ministre de la Culture, qui n'a en charge que le patrimoine du bâtiment. Dans l'entretien qu'il nous accordé, Rudy Demotte remonte  aux origines de ce paradoxe, la volonté, très controversée à l'époque d'Hervé Hasquin de créer ce théâtre, malgré une forte opposition du milieu culturel.R udy Demotte justifie le budget actuel des Doms par la nécessité d'accueillir dignement les nombreux acteurs  mais aussi musiciens et danseurs qui défendent l'ancrage belge francophone dans la région ,  tout au long de l'année.

Interrogé sur la nécessité d'avoir aussi une politique active dans le "in", le festival officiel d'Avignon, à l'image de la Communauté flamande, Rudy Demotte s'est montré plutôt prudent. Il a mis en place depuis l'an dernier un système de mutualisation, de mise en commun des frais des compagnies qui veulent exporter la culture francophone belge et pas seulement à Avignon. Quant à la faible part du budget culture par rapport à l'économique et au politique dans le poste "affaires étrangères" de la Communauté française et de la Région wallone, il répond à une question de notre collègue Guy Duplat.

Un dialogue de 9 mn à écouter ci-dessous



Christian Jade (RTBF.be)