"Pas pleurer" : l'Espagne avant les bombes

"Pas pleurer" : l'Espagne avant les bombes
3 images
"Pas pleurer" : l'Espagne avant les bombes - © Yves Kerstius

Adaptée du Prix Goncourt 2014 de Lydie Salvayre, la pièce "Pas pleurer" raconte un destin espagnol, frappé en pleine jeunesse par la guerre.

 

Denis Laujol a choisi d'adapter au théâtre le roman goncourisé de Lydie Salvayre, et lui donner une nouvelle dimension. Sur scène deux femmes : Marie-Aurore D'Awans et la musicienne Malena Sardi s'attèle à raconter au mieux l'histoire singulière de Montse, la mère de Lydie Salvayre. Celle-ci âgée de 90 ans ne se souvient plus que de cette période précédant la seconde guerre et son désir de liberté. 

 

Eté 1936, Catalogne : Montserrat - Montse - est une jeune espagnole de 15 ans qui vit de manière "modeste" et s'apprête à être bonne dans une famille riche. Le jour d'après, c'est la révolution dans la campagne espagnole et le frère de Montse veut fonder la commune, une société portée sur le partage et la redistribution des richesses. Les riches fuient le village et Montse découvre la vie débridée : elle se met à fumer et boire des anisettes, elle tombe amoureuse d'André, un jeune français qui déclame des poèmes. Au moment où les franquistes arrivent au village pour torturer et tuer les dissidents, Montse fuira avec l'enfant qu'elle vient d'accoucher - celui d'André. C'est le destin incroyable de cette jeune femme courageuse que le roman et la pièce racontent.

 

La pièce apparaît comme un dialogue entre Montse et sa fille, 75 ans plus tard. Les deux femmes sont interprétées par la même comédienne : Marie-Aurore D'Awans. Son énergie pure fait vivre le texte et nous emporte rapidement en Catalogne, alternant le présent et l'avant-guerre. La mise en scène est très simple à la manière d'un guitare - voix théâtral. Denis Laujol réussit son pari de porter au théâtre un roman fort et rendre hommage à la jeune Montse comme à la femme plus âgée.

Informations pratiques

Pas pleurer de Denis Laujol

Du 21 mars au 8 avril

Au Théâtre de Poche (Chemin du gymnase 1a - 1000 Bruxelles)