Les Prix de la Critique Théâtre / Danse / Cirque deviennent les Prix Maeterlinck de la Critique Scène

Maurice Maeterlinck
Maurice Maeterlinck - © BELGAIMAGE

C’est le palmarès des nominés des "Prix de la Critique" que vous attendez. Mais un petit mot sur nous d’abord. L’an dernier la nouveauté, c’était un joli trophée, une statuette conçue et réalisée par François Schuiten et Karl Heinz Theiss.

Lors de la cérémonie 2018, on vous promettait un nouveau "nom" pour les Prix de cette année. Or, on célèbre en 2019 le 70e anniversaire de la mort de Maurice Maeterlinck, le seul Prix Nobel belge de littérature (1911), un Francophone des Flandres, dont le théâtre symboliste, un peu désespéré, sans emphase, aux mots rares, annonce déjà Beckett et Duras. Avignon le célèbre cette année avec "Pelléas et Mélisande" rendu mondialement célèbre par l’opéra de Debussy. La Monnaie préfère miser, dès septembre, sur un opéra contemporain, de Benjamin Attahir "Le silence des ombres" inspiré par "Trois petits drames pour marionnettes" dont la célèbre "Mort de Tintagile".

 Les héritiers de Maurice Maeterlinck nous ont autorisé à baptiser notre prix de son nom. Qu’ils en soient remerciés.

Autre bonne surprise, la cérémonie, mise en scène par Fabrice Murgia, sera retransmise en direct du Théâtre National sur RTBF Auvio. On parie sur une version plus rythmée et moins longue que d’habitude. "J’en accepte l’augure et j’ose l’espérer", disait un héros de Pierre Corneille…

Lisez dès demain nos éloges des nominés sur notre site encore baptisé  Les prix de la critique.

Et rendez-vous le lundi 23 septembre au Théâtre National ou sur RTBF Auvio.

Nominations Saison 2018-2019

Meilleur Spectacle

- Ce qui arrive, de Coline Struyf - création à Mars Mons Arts de la Scène.

- Final Cut, de Myriam Saduis avec la collaboration d’Isabelle Pousseur.Création au Théâtre Océan Nord. Reprise à la Manufacture à Avignon. 

- Sylvia, de Fabrice Murgia, d’après Sylvia Plath. Création au Théâtre National. Reprise au Théâtre National, et au Théâtre royal de Namur.

 

Meilleure Mise en scène

- Crâne, d’Antoine Laubin d’après le roman éponyme de Patrick Declerck.  Création au Théâtre Varia pour le Rideau de Bruxelles. Reprise au Théâtre des Doms à Avignon.

- L.U.C.A. – Last Universal Common Ancestor, d’Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli. Création à L’Ancre – Théâtre royal. Reprise à la Manufacture à Avignon, au Royal Festival de Spa, à L’Ancre (Charleroi), au Théâtre national.

- Playback d’histoires d’amour, de Delphine Bibet. Création au Théâtre royal de Namur.

 

Meilleur spectacle de danse

- Mirage, d’Olga de Soto. Création à Charleroi danse – La Raffinerie.

Stretch, d’Isabella Soupart. Création à MAD. Espoir de reprise au BPS 22 à Charleroi.

The Great He-Goat, de Nicole Mossoux, en collaboration avec Patrick Bonté.   Création à Charleroi Danse – La Raffinerie.

             

Meilleur spectacle de cirque

- La Vrille du chat, de la compagnie Back Pocket. Création au Théâtre royal de Namur. Reprise sur l’Île Piot à Avignon, aux Halles de Schaerbeek, et au CC de Ciney.

One-shot !, de Maxime Dautremont et Foucault Falguerolles. Création au Centre culturel du Brabant Wallon, Woluculture, Espace Catastrophe. 

Valhalla, d’Anna Nilsson et Sara Lemaire. Création à Theater Op de Markt.

             

Meilleure comédie/Meilleur spectacle d’humour

- Amitiés sincères, de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie. Création au Centre culturel d’Uccle.

Desperado, de Ton Kas et Willem De Wolf. Création au Théâtre Varia.

Scapin 68, de Thierry Debroux d’après Molière. Création au Théâtre royal du Parc.

 

Meilleur spectacle jeune public

- (Victor) Frankenstein, de Karine Birgé d’après Mary Shelley. Création à La Monnaie. Reprise au Théâtre de Liège.

- La Question du devoir, d’Émilie Plazolles. Création aux Rencontres du Théâtre Jeune Public à Huy. 

#VU, de Mattias De Paep et Andreas Christou. Création aux Rencontres du Théâtre Jeune Public à Huy. Reprise au Théâtre de Poche.

 

Meilleur Seul en scène

- LEGS "suite", de et avec Edoxi Gnoula. Création au Théâtre Océan Nord.

Un homme si simple, d’André Baillon. Avec Angelo Bison, mise en scène par Michel Bernard. Création au Poème 2. Reprise au Festival Vacances-Théâtre de Stavelot.

Une vie sur mesure, de Cédric Chapuis. Pierre Martin, mis en scène par Stéphane Batlle. Création au Théâtre Le Public. Reprise au Festival Bruxellons  et au Royal Festival de Spa.

 

Meilleure découverte

- On est sauvage comme on peut, du collectif Greta Koetz. Création au Festival de Liège. Reprise au Théâtre des Doms à Avignon, à L’Ancre (Charleroi) et au Théâtre National.

 - Partage de Midi, de Paul Claudel, mise en scène d’Héloïse Jadoul. Création au Théâtre de la Vie.

Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ?, de Pierre Solot et Emmanuel De Candido. Création au Théâtre de la Vie. Reprise à l’Atelier 210.

 

Meilleure Comédienne

- Edoxi Gnoula. Dans LEGS "suite". Création au Théâtre Océan Nord.

Myriam Saduis. Dans Final Cut, de Myriam Saduis avec la collaboration d’Isabelle Pousseur. Création au Théâtre Océan Nord. Reprise à la Manufacture à Avignon.

Anne Sylvain. Dans Ce qui arriva quand Nora quitta son mari, d’Elfriede Jelinek. Création au Théâtre des Martyrs. Et dans Elephant Man, d’Anne Sylvain. Création au Théâtre Le Public.

 

Meilleur comédien

- Cédric Juliens. Dans Les Voies sauvages, de Régis Duqué. Création au Rideau de Bruxelles. Reprise au Rideau de Bruxelles.

- Hervé Piron. Dans Desperado, de Ton Kas et Willem De Wolf. Création au Théâtre Varia. Et dans Crâne, d’Antoine Laubin. Création au Théâtre Varia pour le Rideau de Bruxelles. Reprise du 5 au 27 juillet au Théâtre des Doms à Avignon.

- Achille Ridolfi. Dans Anti-héros, d’Achille Ridolfi. Création au Théâtre de la Toison d’or. Et dans Propaganda !, de Vincent Hennebicq. Création au Théâtre Les Tanneurs. Reprise du 7 au 11 janvier 2020 au Théâtre national.

 

Meilleur Espoir féminin

- Salomé Crickx. Dans Lutte des classes, d’Ascanio Celestini. Création à Mars – Mons Arts de la Scène. Reprise du 7 au 20 mai 2020 au Théâtre des Martyrs.

- Sarah Grin. Dans Partage de Midi, de Paul Claudel. Création au Théâtre de la Vie.

- Cécile Maidon. Dans Penthésilée, d’Heinrich von Kleist.Mise en scène de Thibaut Wenger. Création au Théâtre Océan Nord.

 

Meilleur Espoir masculin

- Ferdinand Despy. Dans Marguerite Duras, d’Isabelle Gyselinx. Création au Théâtre de Liège.

Pierre Gervais. Dans Ce qui arrive, de Coline Struyf. Création à Mars - Mons Arts de la Scène.

- Thomas Mustin. Dans Hamlet, de William Shakespeare.Mise en scène et adaptation d’Emmanuel Dekoninck. Création à l’Atelier Théâtre Jean Vilar.

 

Meilleur Auteur/ Meilleure Autrice

- Angèle Baux-Godard. Pour L’Empreinte du vertigeCréation au Théâtre des Martyrs.

- Pauline d’Ollone. Pour Où suis-je ? Qu’ai-je fait ? Création à La Balsamine.

Tom Lanoye (auteur) et Alain Van Crugten (traducteur). Pour La Reine Lear, mise en scène de Christophe Sermet. Création au Théâtre National.

             

Meilleure scénographie

- Ce qui arrive. De Coline Struyf, d’après Ici de Richard McGuire. Scénographie d’Arié Van EgmondCréation à Mars - Mons Arts de la Scène.

Partage de Midi. De Paul Claudel. Scénographie de Bertrand NodetCréation au Théâtre de la Vie.

- Valhalla. Scénographie d’Anna Nilsson et Sara LemaireCréation à Theater Op de Markt.

 

Meilleure réalisation artistique et technique

- (Victor) Frankenstein, de Karine Birgé d’après Mary Shelley. Création à La Monnaie. Reprise au Théâtre de Liège.

- Parc, du collectif La Station. Création lumière et coordination technique Octavie Piéron / Création sonore Antonin Simon / Scénographie Valentin Périlleux / Régie lumière Octavie Piéron / Régie son David Defour. Une production L’Ancre – Théâtre Royal.

- Sylvia, de Fabrice Murgia. Création au Théâtre National. Reprise au Théâtre National, et au Théâtre royal de Namur.

 

Prix Bernadette Abraté

Isabelle Pousseur, metteuse en scène et directrice-fondatrice du Théâtre Océan Nord.