Le Théâtre de Toone aura une subvention en 2017, assure Joëlle Milquet

Le Théâtre de Toone aura une subvention en 2017, assure Joëlle Milquet
Le Théâtre de Toone aura une subvention en 2017, assure Joëlle Milquet - © BELGAIMAGE

Le Théâtre Royal de Toone aura bien une subvention en 2017, contrairement à certaines informations diffusées au cours des dernières heures, a indiqué lundi soir le cabinet de la ministre de la Culture Joëlle Milquet (cdH), alors que ce dossier a été abordé lors de la séance du conseil communal de la Ville de Bruxelles.

José Géal, l'actuelle figure emblématique de ce théâtre typique du folklore bruxellois, avait indiqué dimanche que son institution pourrait fermer en septembre prochain, si aucune solution n'était trouvée pour pallier la baisse de 5% de la subvention accordée par la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2016, et même sa suppression pure et simple en 2017.

Selon lui, l'actuelle subvention de 211.000 euros doit être rabotée de 5% en 2016 puis supprimée en 2017. La tranche de subvention devrait permettre de tenir jusqu'en septembre 2016 "puisqu'il faudra payer les préavis de ceux qui travaillent" au théâtre.

L'inquiétude de José Géal a trouvé un écho lundi soir au conseil communal de la Ville de Bruxelles au détour d'une interpellation de l'échevine de la Culture, Karine Lalieux (PS), par Jean-Marie Amand (PS) et Fabian Maingain (DéFI).

Celle-ci a souligné que la sombre perspective évoquée remontait au mois de juillet dernier mais qu'en octobre dernier, Joëlle Milquet lui avait promis de trouver une solution pour dégager les 5% de subsides ailleurs. "Mais aujourd'hui, il n'y a pas eu de passage à l'acte", a-t-elle indiqué, disant espérer que la situation se débloquerait.

"Les conventions et contrats-programmes basés sur le décret des Arts de la Scène arriveront tous à échéance le 31 décembre 2017. Cela aura pour conséquence d'arrêter certains contrats-programmes une année plus tôt et d'en prolonger d'autres d'une année supplémentaire. Tous les nouveaux contrats-programmes seront donc conclus pour une période de 5 ans à partir du 1er janvier 2018. Ce qui signifie que le Théâtre de Toone aura encore une subvention en 2017, contrairement à ce qui a été dit ces dernières heures", a souligné de son côté le cabinet de la ministre de la Culture.

Celui-ci a rappelé que pour les opérateurs ayant reçu un avis négatif, afin d'éviter de déstabiliser leurs activités de manière brutale et de leur laisser une chance de redéfinir un projet pour l'avenir, la ministre a décidé d'accorder, pour un an, en 2016, "la même subvention que celle de 2015 mais diminuée de 5% afin de les aider à entrer dans une logique soit de fin d'activité pour 2017, soit d'adaptations importantes de celle-ci avec des moyens financiers redéfinis et un cahier des charges renouvelé. Les moyens dégagés permettent d'assurer une grande partie du refinancement des premiers".

Les activités du Théâtre étant spécifiques, il ne peut que difficilement remplir les nouveaux objectifs définis dans la note d'orientation "Pour une politique théâtrale renouvelée". Un financement de la Fédération est dès lors envisagé via d'autres lignes budgétaires et probablement plus via le décret arts de la scène, a encore dit le cabinet de la ministre cdH.


Belga