La Monnaie a vendu pour 7 millions d'euros de tickets en 2014

La Monnaie, à Bruxelles
La Monnaie, à Bruxelles - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le Théâtre Royal de la Monnaie a vendu en 2014 pour 7,365 millions d'euros de places. Un succès inattendu qui permet d'investir dans un programme riche pour la saison 2015-2016, annonce le directeur général Peter de Caluwe. "Mais les économies fédérales continuent à menacer l'avenir de l'institution culturelle."

Lors de la présentation du programme 2015-2016, Peter de Caluwe est revenu sur les mesures d'économies qui touchent actuellement l'institution. À la fin de l'année dernière, la Monnaie s'est séparée de 16 collaborateurs et a dû abandonner certains projets en raison d'économies linéaires sur les institutions scientifiques et culturelles fédérales.

Pourtant, la Monnaie ne vit pas que des subsides, a souligné le directeur général: "20% de nos coûts de production sont couverts par les subsides. Une grande partie des subsides couvrent les frais de personnel. Nous assumons la majorité des coûts de production (qui s'élèvent à 13 millions)".

Selon Peter de Caluwe, la salle de 1.150 places est trop petite pour atteindre l'indépendance financière. Pour cela, 1.600 places seraient nécessaires, comme c'est le cas à Amsterdam, par exemple.

"En 2014, nous avons fortement réduit nos coûts et les revenus du box-office sont plus élevés que prévu." De cette manière, la Monnaie peut investir dans le programme de la prochaine saison. "Nous restons fragiles", note cependant le directeur. Sur le programme, trois productions sont annoncées sous réserve: deux spectacles de danse d'Anne Teresa De Keersmaeker et l'opéra "Medulla", basé sur une musique de la chanteuse islandaise Björk. Leur concrétisation dépendra du contexte budgétaire.

Après le contrôle budgétaire au fédéral, des mesures supplémentaires devraient être annoncées.


Belga

Et aussi