L'Eldoradôme en Avignon OFF 2017. Un lieu 'belge' de plus, et festif et de qualité. Une Poche d'Ancre.

Eldoradôme: conférence de presse de présentation au Poche
2 images
Eldoradôme: conférence de presse de présentation au Poche - © DR Théâtre de Poche

" Il était une fois deux potes", le patron du Poche, Olivier Blin et celui de l’Ancre. Jean-Michel Van den Eeyden. A toute heure du jour et de la nuit ils peuvent s’appeler et se remonter le moral. Ils aiment tous deux le théâtre de témoignage et ils écument tous deux le off d’Avignon depuis des années. Alors un jour ils se sont dit ‘tope là, on va faire des affaires ensemble’. C’est la jolie fable, racontée avec humour, par Olivier Blin à la conférence de presse commune au Poche. Et dans le dossier de presse (voir lien plus bas) qui accompagne la création à Avignon de l’Eldoradôme, une bulle festive qui met en commun leurs forces.

Derrière cette touchante histoires d’’amigos ‘, il y a chez les deux un solide  bon sens, un côté ‘pieds sur terre’ : ça coûte les yeux de la tête (pour rester poli) de louer un lieu à Avignon pour attirer le public et les programmateurs et donc pénétrer le marché culturel francophone. La mise en commun de leurs forces (en jargon administratif ça s’appelle ‘mutualisation’) réduit les frais : une mise de 24.000 euros chacun et une récompense de la FWB (autrement dit d’Alda Greoli) à hauteur de 10.000 euros. Avec un partenaire français la Compagnie les Mélangeurs et l’apport des compagnies pour boucler un budget  total de 87.000 euros. Ajoutez un truc " marketing " réussi : l’implantation d’un beau ‘dôme’ géodésique de 16 mètres de diamètre  et d’une capacité de 100 places dans un lieu d’Avignon le Collège de la Salle. Avec aussi une dimension festive pour dialoguer avec le public et… les acheteurs potentiels puisqu’Avignon est un "marché " du spectacle vivant.

Enfin ce ‘compagnonnage’ du Poche et de l’Ancre sur le terrain d’Avignon pourrait bien avoir des prolongements sur le terrain belge en cette année décisive où Alda Greoli, la Ministre de la Culture de la FWB distribue les nouveaux  ‘contrats-programmes’.  Avec ce petit mot-clef administratif insistant ‘mutualisation’ (voir plus haut) qu’on appelait jadis "synergie ". Vous avez dit " Eldorado "- rêve ou mirage d’or à l’horizon- pardon, " Eldoradôme " ?

La programmation du 8 au 28 juillet.

Les deux ‘brothers’ de la fable ne nous jettent pas aux yeux de la ‘poudre de perlimpinpin’ comme dirait l’autre : ils sont à la fois réalistes et audacieux. Exemple par leur programmation à Avignon.

On y retrouve un succès assuré, La convivialité où le thème central de l’orthographe, une passion française, est traité sur des bases solides mais avec une drôlerie irrésistible par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron deux ex-profs et excellents acteurs. Un autre Piron, Hervé et son pote Eno Krojanker vont tourner en dérision leur instrument de travail : le théâtre dans C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit’. Un humour plus grinçant, belgissime. Roda Fawez, dans son solo On the Road…A’,  ‘découverte’  2016 des Prix de la Critique, nous raconte sa vie ou la difficulté d’être musulman : pas l’ombre d’un djihadiste à l’horizon mais plutôt la vie quotidienne mise à distance, sourire aux lèvres. Un talent de conteur, repéré par Eric De Staerke et Angelo Bison et qui a cartonné au Poche cette année.

Et puis l’audace d’une création, plutôt rare dans le off où on joue souvent sur des œuvres déjà ‘rôdées’ :  ‘La route du levant’ de Dominique Ziegler, mise en scène par Jean-Michel Van de Eeyden, un interrogatoire serré d’un djihadiste potentiel par un commissaire avec déstabilisation réciproque : là on oublie le rire pour rejoindre l’actualité. Une ‘première’, qui ne sera visible en Belgique qu’en janvier  2018 au National puis...à l’Ancre. Enfin une coproduction du Théâtre de la Guimbarde et du Théâtre Eclair (Burkina Fasso)‘ Sank ou la patience des morts ‘ d’Aristide Tarnagda,  un hommage à Thomas Sankara, le Lumumba burkinabé assassiné par son ‘ami’ Blaise  Campaoré, en 1987.

Pour plus d’infos sur les 7 spectacles proposés entre le 8 et le 28 juillet à l’Eldoradôme (dans le Collège de la Salle) ?  Voici le lien vers le dossier de presse : http://www.ancre.be/presse/fichiers/DOSSIER-DE-PRESSE-ELDORADOME.pdf

Ou encore : @eldoradomeavignon

Christian Jade (RTBF.be)