L'Atelier 210 forcé de revoir ses objectifs à la baisse par manque de moyens financiers

L'espace culturel etterbeekois "Atelier 210" n'est financièrement plus en mesure d'assumer l'ensemble de ses activités et va dès lors devoir réduire ses effectifs ainsi que le nombre de créations qu'il propose. Dépourvu d'aide financière publique sur le long terme, l'atelier doit pour l'instant se contenter des rentrées financières émanant de sa billetterie et de son bar ainsi que de dons de mécènes.

"Cette précarité s'est fait ressentir davantage année après année, à mesure que nos envies, nos ambitions, nos activités ont grandi, tandis qu'un vrai soutien structurel des pouvoirs publics tarde à se manifester", explique l'Atelier 210 dans un communiqué.

Si des aides ponctuelles sont accordées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, l'espace culturel a plus que jamais besoin d'une aide à plus long terme. "Nous avons introduit, dans ce sens, une nouvelle demande d'aide (...), après celle de 2009, refusée parce que nous étions un 'nouveau lieu'", souligne encore le communiqué.

Dans l'attente d'une réponse concrète, les responsables de l'espace culturel ont décidé de poursuivre leurs activités tout en les réduisant à partir de septembre, mois qui marquera le début de la huitième saison de l'Atelier. Les effectifs seront ainsi réduits de moitié. Par ailleurs, seules 3 créations seront proposées cette saison, au lieu de 7 ou 8 créations lors des éditions précédentes.

A l'inverse, l'Atelier proposera davantage de concerts (environ 50 au lieu de 30 auparavant).

Belga

Pour voir le programme de l'Atelier 210