Économies dans le secteur culturel - Plus de 250 organisations bruxelloises défendent leur pain dans une lettre ouverte

Economies dans le secteur culturel - Plus de 250 organisations bruxelloises défendent leur pain dans une lettre ouverte
Economies dans le secteur culturel - Plus de 250 organisations bruxelloises défendent leur pain dans une lettre ouverte - © iRTBF

Plus de 250 organisations culturelles bruxelloises représentées dans quatre organismes ont écrit une lettre ouverte aux élus politiques pour dénoncer les restrictions budgétaires et les "menaces" qu'elles font ainsi peser à plusieurs niveaux.

Les économies annoncées successivement par le gouvernement flamand, celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles et par le gouvernement fédéral "menacent l'avenir du secteur culturel bruxellois", estiment le Réseau des Arts à Bruxelles (RAB), le Brussels Kunstenoverleg (BKO), le Conseil bruxellois des Musées (CBM) et la Concertation des Centres culturels bruxellois (CCCB). Au niveau du gouvernement bruxellois, "le flou règne quant aux mesures liées à l'emploi, que ce soit par rapport aux postes ACS (agents contractuels subventionnés, ndlr) dont on annonce la révision du système, ou aux réductions de cotisations patronales liées aux prestations artistiques, dont le mécanisme n'a pas encore été défini", ajoutent les quatre plates-formes. Bruxelles attire pourtant les artistes du monde entier, elle se targue d'être à la pointe de la création artistique grâce à ses grandes institutions (Bozar, La Monnaie, etc), ses opérateurs et ses écoles artistiques, font-elles valoir. Vu son identité "multiple et diverse", la défense d'intérêts communautaires y apparaît en outre comme "désuète", ajoutent-elles, soulignant que le secteur culturel bruxellois stimule la rencontre des deux grandes communautés du pays. En plus de la production artistique, la médiation culturelle, le lien avec l'enseignement, la préservation des collections des musées, soit le secteur "en tant qu'acteur de société et moteur du vivre-ensemble", sont menacés selon elles.


Belga