Desplechin, Vassiliev et Braunschweig à la Comédie-Française en 2015/16

Arnaud Desplechin montera la pièce du Suédois salle Richelieu. S'il n'a jamais mis en scène au Français, le cinéaste a déjà fait tourner plusieurs de ses comédiens vedettes - Denis Podalydès et Michel Vuillermoz dans "Comment je me suis disputé ... (ma vie sexuelle)" - et a tourné avec la troupe une fiction pour Arte, "La Forêt", du "Molière russe" Alexandre Ostrovski.

Jean-Louis Benoit, un fidèle de la maison qui n'était plus venu depuis 11 ans, proposera en novembre au Vieux Colombier "Les rustres" de Goldoni. David Lescot, qui a placé l'histoire et la Shoah au coeur de son travail ("Ceux qui restent") va mettre en scène le grand texte sur la Première Guerre mondiale de l'écrivain autrichien Karl Kraus, "Les derniers jours de l'humanité".

Alain Françon retrouvera la troupe pour la septième fois pour "La mer" de l'auteur contemporain Edward Bond, qu'il affectionne particulièrement.

Un maître du théâtre russe, Anatoli Vassiliev, viendra monter "La musica deuxième" de Marguerite Duras, dialogue entre un homme et une femme dans l'intimité d'un bar d'un hôtel de province (mars/avril). Vassiliev avait secoué la maison lors de ses précédentes productions: "Bal masqué" de Lermontov en 1992 et "Amphitryon" de Molière en 2002.

Le directeur du théâtre de la Colline Stéphane Braunschweig, candidat malheureux au poste d'administrateur de la Comédie-Française, viendra en tant que metteur en scène pour "Britannicus" de Racine en fin de saison salle Richelieu.

Comme lors des dernières saisons de Muriel Mayette, plusieurs nouvelles productions sont signées des comédiens du Français eux-mêmes. Christian Hecq va monter "20.000 lieues sous les mers" de Jules Verne au Vieux Colombier et Eric Ruf mettra en scène "Roméo et Juliette" de Shakespeare salle Richelieu. Claude Mathieu va concocter un "cabaret Léo Ferré" au Studio-Théâtre.

Beaucoup de reprises cette saison, dont "Le Misanthrope" de Clément Hervieu-Léger, "La maison de Bernarda Alba" qu'on peut voir en ce moment salle Richelieu, "La Double Inconstance" montée par Anne Kessler, l'inoxydable "Cyrano" signé par Denis Podalydès et les non moins populaires "Un chapeau de paille d'Italie" et "Un fil à la patte".