Darius, Stan & Gabriel contre le Monde Méchant " de Claude Schmitz. Superbe fresque à voir d'urgence***

Darius, Stan & Gabriel contre le Monde Méchant » de Claude Schmitz.
Darius, Stan & Gabriel contre le Monde Méchant » de Claude Schmitz. - © Claude Schmitz

Vu aux Halles de Schaerbeek en 2015  repris aux Halles ces jeudi 23 et vendredi 24 février

Ci-dessous mon " éloge de la scéno " récompensée par une nomination aux Prix de la Critique 2016 sur le site Les Prix de la Critique/

C’est un peu la fable des "trois petits cochons", revisitée par Claude Schmitz, mais sans l’optimisme de Walt Disney. Trois paumés finissent par dévorer le plus faible car le loup est en eux. Comme notre société qui fait se battre les pauvres, dans un cynisme social généralisé. Une fable politique, sans jugement, brute de décoffrage.

C’est aussi, dans la scénographie de Boris Dambly, un voyage initiatique où on va de prison en prison : un appartement glauque, un château, une caverne primitive à la fois prison et rêve d’Afrique qui finit mal.

C’est surtout une décision de mise en scène, centrée sur la collaboration entre 3 acteurs non professionnels, apportant leur expérience vécue de paumés, cohabitant avec 2 acteurs professionnels. Avec une scénographie étroitement pensée entre Boris Dambly et Claude Schmitz comme il l’explique sur le blog d’Alternatives Théâtrales: "Quand on imagine une scénographie avec Boris, on se demande toujours comment le vivant va pouvoir s’emparer de ça, comment il va pouvoir dépasser le décor et donner de la vérité à cet espace.". La scéno et le texte initiaux sont donc un squelette auquel de nombreuses improvisations donneront chair.

Mais pas question de naturalisme même si on part d’un appartement crado et qu’on passe par une voiture, volée au plus pauvre, pour aboutir à un… château, filmé, dont les caves feront surgir…une grotte…théâtrale. Apparemment disparate, ce fil conducteur se révèle efficace. Entre réalisme et onirisme, cruauté et drôlerie, théâtre et cinéma, dans "Darius, Stan & Gabriel contre le Monde Méchant " la scéno de Boris Dambly est un des chaînons de ce voyage initiatique dans les arcanes d’un monde méchant.

Christian Jade (RTBF.be)