Brabant Wallon : des comédiens s’invitent chez les habitants et font leur tournée… à pied !

Du 6 au 20 juillet, la Compagnie des Chemins de terre fera chaque soir escale dans un jardin du Brabant wallon avec son spectacle " Ni cage ni nid ", un mélange savant de clown et de philosophie.

Depuis 2016, la Compagnie des Chemins de terre, une troupe belge de théâtre de rue, organise chaque été une tournée… à pied, intitulée La Marche des philosophes.

"La réflexion est double, et elle est philosophique : notre secteur, pris dans un engrenage de "subvention-reconnaissance-mise au format" ne se retrouve plus que dans un milieu "festivals". Or, la nature du théâtre de rue est avant tout, nous semble-t-il, d’être tout-terrain. C’est là qu’il rencontre un public populaire, mélangé, étranger, peu habitué aux rideaux rouges et aux dorures." explique la Compagnie.

Cela fait donc cinq ans que, chaque été durant deux semaines, la Compagnie des Chemins de terre explore un petit bout de la Wallonie et s’invite chez l’habitant. Après avoir été en 2016 dans le nord de la Province de Luxembourg, en 2017 et 2018 en Gaume et en 2019 dans le Pays de Herve ; "La Marche des Philosophes" s’associe cette année avec le Centre culturel du Brabant wallon.

Chaque matin du 6 au 20 juillet, les comédiens, Chris Devleeschouwer et Stéphane Georis, se mettront donc en route, à pied, vers leur prochaine destination : un coin de jardin, un kiosque, le pied d’un arbre… que l’hôte aura préparé à sa convenance. Ils y joueront leur pièce "Ni cage ni nid" devant un public réduit. " Pour tout payement, nous passerons le chapeau. Puis nous dormirons chez l’habitant, partageant un repas avec lui ou elle". Et le lendemain, c’est reparti ! "Ceux qui veulent, spectateurs ou solitaires, philosophes de salon ou bavards des bois, peuvent nous accompagner pour quelques kilomètres."

Le spectacle “Ni cage ni nid”

 

La création se présente sous la forme d’un “rituel clownesque et philosophique”. On y voit un prédicateur givré et son acolyte musicien aborder la vie avec amusement. Même s’ils prédisent une fin de notre société de consommation bientôt envahie de machines à remplacer l’humain, ils le diront avec humour et poésie. Plutôt mourir de rire que vivre ici. Un instrumentarium riche, varié et original (du saxophone à la cloche de vache en passant par l’accordéon ou l’appeau de canari) assurera l’accompagnement de ce texte, long oratorio fun et funeste.

Infos pratiques

La tournée pédestre de spectacle démarre le 6 juillet à Orp et se clôture le 20 juillet à Ittre, dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Les lieux précis des représentations seront envoyés par mail la veille du spectacle suite à la réservation.

►► Les escales et l’itinéraire de la Compagnie des Chemins de Terre ainsi que les liens de réservations sont à retrouver sur le site du Centre culturel du Brabant wallon.