Avignon 2011,10 ans de réussite belge au Théâtre des Doms.Et le programme 2011!

2 images
- © rtbf

Dix ans d'un petit fleuve tranquille, fêtés du 8 au 28 juillet au Théâtre des Doms, dans le cadre du off , en léger décalage horaire avec le in.

Dix ans d'un petit fleuve tranquille, fêtés du 8 au 28 juillet au Théâtre des Doms, dans le cadre du off , en léger décalage horaire avec le in. Le directeur  de ce lieu francophone belge, Philippe Grombeer, se retire sur la pointe des pieds, avec une  dernière belle programmation. Il cède la place, à 65 ans, à Isabelle Jans, sa fidèle collaboratrice, directrice et à Hervé d'Otreppe co-directeur, chargé plus particulièrement de la diffusion des spectacles programmés.

La dernière programmation de Philippe Grombeer au Théâtre des Doms fait la place belle à ses curiosités et à ses fidélités. Fidélité à Transquinquennal, qu'il eut l'intuition  d'inviter dès la première année des Doms, en 2001, dans un de ses meilleurs spectacles, Zugzwang . Cette fois c'est Coalition , un des trois meilleurs spectacles de l'année  2009, qui a eu l'honneur d'être présenté par le Kunstenfestival des Arts de Bruxelles. Fidélité aussi à Agnès  Limbos et à son théâtre d'objets, qui met en scène ...Madame Bovary , de Flaubert. Fidélité à Philippe Blasband avec la délicieuse  Rue du Croissant, un solo époustouflant pour  Mohammed   Ouachen, qui décrit la drôle de cohabitation à la bruxelloise de toutes les communautés. Fidélité générale à l'humour décalé qu'on retrouve dans Hors -la- Loi , de Régis Duqué,  un western parodique . Fidélité  au jazz, qu'il programme chaque jour à 22 h ...juste en face du théâtre des Doms,  The Wild party.  Fidélité au cirque avec du cirque-théâtre , L'Enfant qui.. présenté sur l'Ile Piot grâce à la bonne entente de Philippe Grombeer avec la région Midi -Pyrénées.


Fidélité...mais où est la curiosité me direz-vous? D'abord ses fidélités lui permettent des découvertes indirectes...comme Mohammed Ouachen ou encore le solo de Dominique Rongvaux faisant L'éloge de l'oisiveté, sur un texte du savant philosophe Bertrand Russell. Ou le spectacle écolo-comique de la compagnie Victor B qui balladera 120 spectateurs dans les rues d'Avignon dans une "visite guidée" un peu particulière , intitulée Trop de Guy Béart tue Guy Béart. Sans oublier la danse, Le Rêve parallèle, un  clin d'oeil sur la movida espagnole des années 80 par Fernando Martin.


On reviendra sur les 10 ans des Doms, célébrés avec faste par deux ministres dès ce 9 juillet. Et la parole sera donnée à Philippe Grombeer pour son bilan Mais voici déjà une interview de  son successeur, Isabelle Jans, qui a accompagné l'aventure des Doms depuis 2001.


Christian Jade (RTBF.be)





Isabelle Jans, nouvelle directrice du Théâtre des Doms.


Sur sa "ligne éditoriale", Isabelle Jans,  la nouvelle directrice du théâtre des Doms, joue tout simplement la continuité.



11 06 28 AVI_ISA_JANS_DOMS_ F0001945