Affaire d’âme. Un Bergman inédit, passionnant.

2 images
- © rtbf

Une surprise de taille : une œuvre d’Ingmar Bergman, inconnue, Affaire d’âme au Théâtre Océan Nord: un vrai coup de cœur pour au moins  trois raisons.

Critique:****

Ce texte court de Bergman était à l’origine un scénario pour une seule actrice. Comme Bergman ne l’a jamais réalisé, l’œuvre est donc inconnue. Intéressant, un inédit de Bergman.

Deuxième bonne surprise: l’adaptation pour le théâtre par une jeune inconnue Myriam Saduis est d’une belle maturité. Elle a dédoublé le monologue initial en un dialogue étrange et passionnant.

Enfin, l’interprétation : les deux actrices, Florence Hebbelynck et Anne-Sophie de Bueger, remarquables de naturel et de coordination, y jouent des « jumelles » quasi parfaites », et pourtant différentes, disant parfois en écho le même texte, comme dans un miroir; ou alors elles dialoguent comme si elles étaient deux parties de la même personne: dédoublement de la

personnalité, donc.

Les thèmes sont typiquement bergmaniens : les problèmes du couple, le jeu entre l’actrice et son personnage, la difficulté à atteindre sa vérité intérieure.

Autre valeur ajoutée: l’adaptation ne fait pas dans un pastiche de Bergman. C’est inventif et pas du tout « appliqué » :ce n’est pas un Bergman «prise de tête», on sourit beaucoup des

contradictions des deux jeunes femmes et on se souvient que Bergman a lui aussi fait des

comédies. Et l’angoisse, qui est au fond de ces jeunes femmes, elles en jouent, comme si

l’humour apaisait la douleur intérieure.

C’est très fin, joliment chorégraphié avec l’aide deJohanne Saunier, découpé par les lumières de Xavier Lauwers et mis en musique par Jean–Luc Plouvier. Un travail collectif remarquable.

« Affaire d’âme » de Bergman à voir au théâtre Océan Nord jusqu’au  11 décembre

NB : cette reprise a obtenu le Prix des critiques 2009 (catégorie : découvertes)

Info www.oceannord.be

Christian Jade (RTBF.be)