A Avignon, le théâtre reprend ses droits avant une nouvelle alerte lundi

A Avignon, le théâtre reprend ses droits avant une nouvelle alerte lundi
A Avignon, le théâtre reprend ses droits avant une nouvelle alerte lundi - © BORIS HORVAT - BELGAIMAGE

Après des débuts chaotiques, le Festival d'Avignon s'offre un week-end de répit où le théâtre reprend ses droits mais le mouvement de contestation des artistes et des techniciens pourrait revenir lundi avec un nouveau préavis de grève.

Les "intermittents", ces artistes, techniciens, régisseurs exerçant leur activité en alternant périodes d'emploi et de chômage, sont hostiles à la nouvelle convention d'assurance chômage durcissant leurs conditions d'indemnisation. Ils entendent, par des grèves et des actions, mettre la pression sur la concertation ouverte à Paris par le gouvernement avec toutes les parties prenantes au conflit. Leur mouvement menace plusieurs festivals dans toute la France cet été.

Avignon, le plus prestigieux des festivals français, dont l'ouverture vendredi avait été retardée par une grève, a finalement commencé samedi dans la liesse.

Et dimanche, les rues d'Avignon offraient, sous un soleil radieux, leur visage habituel de joyeuse cacophonie, avec les défilés des troupes déguisées et les harangues des comédiens en faveur de leurs spectacles.

La donne pourrait changer lundi, avec un appel de la Coordination des intermittents et précaires à une grève dans le "Off", organisé en marge du "In", le festival officiel. La plus grande manifestation théâtrale de France, avec ses 1.083 compagnies et ses 1.307 spectacles, s'était pourtant déclarée massivement contre la grève il y a deux semaines.

Chaque compagnie se prononcera individuellement. Les troupes du "Off" jouent gros: si elles viennent dans le festival, c'est non seulement pour rencontrer le public mais aussi pour vendre leurs spectacles aux centaines de professionnels venus faire leur marché: directeurs de théâtres et de maisons de la culture, comités d'entreprise etc...


Belga

Et aussi