Leave Of Grass : entre engagement écologique et arts numériques

Leave Of Grass : entre engagement écologique et arts numériques
Leave Of Grass : entre engagement écologique et arts numériques - © Cie Bud Blumenthal // HYBRID asbl

Après les premières représentations, à la Marlagne (Wépion) en janvier 2016 puis au jardin Botanique de Meise en septembre 2016, Bud Blumenthal revient sur scène pour la troisième représentation de son spectacle Leaves of Grass.

Chorégraphe américain installé en Belgique, Bud Blumenthal est un explorateur de l’interactivité scénique. Récompensé pour son travail lors du dernier Europe Refresh qui se tenait aux Halles de Schaerbeek, il nous invite à un voyage initiatique mêlant l’amour de la danse et celui de la technologie avec laquelle il a ouvert le dialogue scénique dès son arrivée en Belgique.

Marqué par la dévastation, les avancées agricoles opérantes comme autant de maladies de la terre et des végétaux, c’est un monde écorché qui donne le point de départ de la recherche sensible, et profonde, de ce spectacle. Agissant telle une recherche expiatoire dans un dialogue quasi amoureux oscillant entre technologie et chorégraphie poussant loin l’expression.

L’expression et le dialogue sont justement les points d’ancrage de cette scénographie singulière. Mettant en scène 6 danseurs, qui apparaissent comme les rescapés d’un monde dévasté en dialogue avec des plantes désormais connectées. L’ensemble dégage une impression d’harmonie entre musique numérique émanant de l’organique et une proposition de danse contemporaine forte.

Leaves of Grass au Théâtre 140 à Bruxelles les 8, 9 et 10 mars 2017