Women in Games : pour la promotion de la mixité dans le jeu vidéo

Women in Games : pour la promotion de la mixité dans le jeu vidéo
Women in Games : pour la promotion de la mixité dans le jeu vidéo - © Tous droits réservés

Le 13 septembre, l’initiative française “Women in Games” s’est lancée pour encourager les femmes à s’investir dans le secteur du jeu vidéo. Le but est à terme de mettre le pied à l’étrier aux femmes souhaitant faire carrière dans le domaine.

 

Women in Games s’est créé afin de résoudre un problème, il y a un vrai décalage : en France, près de la moitié des joueurs de jeu vidéo sont des joueuses soit 46% en 2017. Mais comme dans la plupart des secteurs dits “masculins”, elles sont assez peu dans les organigrammes professionnels et encore plus quand on monte les échelons. Les studios de développement vidéo-ludiques ne comprennent que 15% de femmes.

 

Women in Games France est une initiative collective de femmes et d’hommes de l’industrie du jeu vidéo dont l’ambition est de lever les barrières à l’entrée des femmes dans ce secteur en France. Nous voulons encourager les femmes à faire carrière au sein de l’industrie à travers des initiatives basées sur la formation, la sensibilisation et l’entraide.

Audrey Leprince, Présidente de WIG France

Dans un premier temps, l’association veut réunir les acteurs du secteur pour faire émuler des idées, pour mettre en place des évènements, des formations et réfléchir collectivement à comment améliorer la représentation des femmes. Cela pourrait passer par des formations, des campagnes de sensibilisation, une forme d’éducation et de l’entraide. Dans un premier temps, Women in Games voudrait rassembler spécifiquement les femmes qui officient dans le jeu pour qu’elles partagent leur expériences lors de colloques, interviews, rencontres, il faut qu’elles se rendent visibles pour construire des exemples et pourquoi pas donner aux jeunes l’envie de se lancer dans le domaine.

 

Les professionnel/le/s ou étudiant/e/s en dev, édition, médias, e-sport peuvent s’inscrire en envoyant un mail.

 

Le site de Women in Games, le Facebook, Twitter, LinkedIn.