"Sea of Thieves": le retour en force de Rare chez Microsoft

Les équipages ne constituent pas forcément le plus des gros dangers entre les squelettes, les requins ou les tempêtes
Les équipages ne constituent pas forcément le plus des gros dangers entre les squelettes, les requins ou les tempêtes - © Rare / Microsoft Studios

Jouable uniquement en ligne, le nouveau titre des Anglais de Rare promet une aventure en monde ouvert dans laquelle les joueurs formeront leur propre équipage de pirates. Disponible uniquement sur PC et Xbox One le 20 mars, retour sur les mécaniques qui animent un projet très attendu des gamers.

Relativement absent de l'actualité gaming depuis le succès de Kinect Sports Rivals en 2013, le studio Rare est surtout connu pour le développement du mythique GoldenEye 007 sur Nintendo 64.

Le projet
"Sea of Thieves" est un jeu d'action-aventure en vue à la première personne jouable exclusivement en ligne, qui prône un Gameplay "coopératif" et met en avant son caractère massivement multi-joueurs. Côté aventure, le titre propose aux joueurs de constituer un équipage et d'explorer un monde ouvert composés d'îles désertes ou habitées en quête de trésors et d'énigmes variées à résoudre. L'action quant à elle est au cœur du développement du titre avec des créatures dangereuses à combattre ainsi que de vrais joueurs (eux-mêmes à la tête de leur équipage) qui sillonnent les mers prêts à vous dépouiller, ou à s'allier avec vous. L'expérience de jeu se fonde sur un système de réputation qui augmente au gré des missions menées à bien jusqu'à devenir une "légende" de la piraterie.

L'aventure de toute une communauté
Développé au cœur de l'"Insider Program", le jeu a pu bénéficier tout au long de son élaboration des retours des fans qui ont pu profiter des nombreuses bêtas, délivrant aux responsables du projet de précieuses remarques sur l'amélioration du titre et contribuant ainsi à l'amélioration de l'expérience de jeu. Le titre est construit sur l'idée même du partage de l'expérience, les joueurs avancent ensemble dans le monde de "Sea of Thieves" avec une vraie tendance "roleplay" (Jeu de rôle). Les joueurs peuvent se regrouper et jouer de la musique, boire (avec modération sous peine de salir le pont) des grogs, personnaliser leur pirate ou leur bateau et même prendre part à des événements générés semi-aléatoirement.

Un défi technique
L'Exclusivité de Microsoft est  jouable en  "crossplay", ce qui veut dire qu'un joueur PC pourra jouer avec un joueur Xbox One. Côté graphismes, si le titre s'adapte évidemment aux configurations des machines qui le feront tourner, il brille par sa réalisation léchée et les textures modélisées, notamment le rendu et la physique de l'eau, qui s'affirment comme faisant partie des meilleurs jamais réalisés sur le moteur de jeu Unreal Engine 4.

"Sea Of Thieves" sera disponible à sa sortie en streaming. Le "Xbox Game Pass" souhaite devenir incontournable pour les nouveaux utilisateurs du jeu en streaming ("Cloud Gaming"). Pour 9,99 euros par mois, les abonnés du service pourront maintenant profiter dès leurs sorties d'exclusivités Microsoft, un pari pour l'avenir de la firme américaine sur le marché du jeu vidéo.