Pour ses dix ans, "Assassin's Creed" revient aux prémices de son histoire avec "Origins"

Laissée en jachère pendant deux ans, la série "Assassin's Creed" opère vendredi 27 octobre son grand retour avec un épisode spécial qui raconte les origines de la Confrérie des Assassins. Promesse d'un retour aux sources, "Assassin's Creed Origins" marque les dix ans de la saga d'Ubisoft.

En 2007, les joueurs de PS3 et de Xbox 360 découvraient "Assassin's Creed", un jeu vidéo mêlant action, aventure et infiltration, le tout dans un contexte mêlant science-fiction et histoire. Résultat, les joueurs étaient propulsés au Moyen-Orient à l'époque de la troisième Croisade dans la peau d'Altaïr, membre de l'ordre des Assassins en guerre contre les Templiers.

Le succès est immédiat. Plus de dix millions de joueurs succombent au titre, qui devient le premier opus d'une longue lignée. Dix ans plus tard, la franchise "Assassin's Creed" s'est baladée aux quatre coins du globe à travers diverses périodes de l'histoire (la Révolution française, l'Italie de la Renaissance, l'Angleterre de l'époque victorienne...), se vendant à environ 100 millions d'exemplaires.

La promesse d'un retour aux sources

Mais ces dernières années, la saga s'essouffle, l'engouement n'est plus le même et les ventes s'en ressentent. En 2016, pour la première fois de son histoire, la série s'absente, préférant prendre son temps pour se réinventer.

L'idée de revenir aux sources de l'histoire de l'ordre des Assassins naît alors. Episode zéro de la franchise, "Assassin's Creed Origins" remonte le fil du temps jusqu'en 49 av. J.-C., là où tout commence pour les célèbres tueurs encapuchonnés. L'Égypte Antique, celle des Pharaons, des pyramides, du Sphinx, des tombeaux et des secrets enfouis depuis des millénaires, devient le nouveau terrain de jeu, pour le plus grand bonheur des inconditionnels, qui réclamaient ce décor depuis bien longtemps.

C'est au milieu des luttes de pouvoir qu'évolue le nouveau héros de la franchise, Bayek. Ce berbère égyptien pose les fondations de la Confrérie des Assassins. Il en établit les règles et les rituels à la suite d'une tragédie personnelle qui le pousse à assouvir sa soif de vengeance en se confrontant à l'Ordre des Anciens, confrérie qui donnera naissance des années plus tard aux Templiers. Ce combattant et cavalier émérite mêle son destin, et celui de sa femme Aya, à celui de son pays et croise les grands noms de cette époque : Cléopatre, Ptolémée XIII et Jules César.

Le changement s'opère également au niveau du gameplay avec un monde plus ouvert et fluide, à travers lequel les joueurs pourront se déplacer à cheval, à la nage ou en volant (en se transformant en aigle). L'infiltration, l'essence même des premiers épisodes, fait par ailleurs son grand retour, accompagné par un nouveau système de combat plus tactique.

"Assassin's Creed Origins" sera disponible le 27 octobre sur PS4, Xbox One et PC.