Le jeu d'infiltration qui vous met dans la peau d'un graffeur

Le jeu d’infiltration qui vous met dans la peau d’un graffeur
2 images
Le jeu d’infiltration qui vous met dans la peau d’un graffeur - © Vandals/Arte

Disponible depuis le 12 avril en téléchargement, Vandals est le nouveau jeu d’Arte qui mêle le ludique à l’historique, un serious game particulièrement abouti sur le milieu du graffiti. 

 

De la préhistoire à la Rome Antique en passant par les tags du métro américain, les êtres humains ont toujours cherché à laisser une trace de leur passage. Le graffiti est aussi devenu une manière de s’exprimer dans les villes, on remarque d’ailleurs qu’ils pullulent en période de crise, de guerre, de tensions. Depuis la crise économique, Lisbonne et Athènes ne sont-elles pas devenues les capitales européennes du street art ? 

 

La chaîne franco-allemande s’intéresse de près à l’art du graffiti, elle en avait retracé l’histoire et les origines avec sa websérie Ceci n’est pas un graffiti” et sa série documentaire The Rise of Graffiti Writing - From New York To Europe”. Cette fois-ci, c’est avec le jeu d’infiltration Vandals qu’Arte complète son catalogue multimédia. 

 

Développé par les Français de Cosmografik, le jeu prend cinq villes pour arènes et nous plonge dans la peau d’un graffeur à la recherche de surfaces pour exprimer son art illégal. A Paris, New York, Berlin, São Paulo et Tokyo, il existe de nombreux murs prêts à recevoir la caresse des aérosols mais le problème est la surveillance. Des gardes sont souvent postés aux abords des plus belles toiles bétonnées et le but est de détourner leur attention et ne jamais se faire prendre sur le fait. Sur le chemin, le jeune street artiste que nous sommes en train de devenir croise des oeuvres de pointures du milieu, nous plongeant dans les racines de l’art interdit et créateur d’adrénaline. 

 

 

“Vandals” est disponible sur PC, Mac, Android et iOS et comprend 60 missions, 40 fiches documentaires sur l’histoires du street art et ses protagonistes ainsi que 18 trophées à débloquer. Le jeu a déjà été téléchargé près de 2 millions de fois, un petit succès qui continue à grandir. En plus d’un univers graphique très réussi, le jeu explore un thème très actuel, mêlant le divertissement à l’histoire. Le joueur part sur les traces des plus grands graffeurs et a la possibilité de se mettre dans leur peau puisqu’il peut s’exprimer artistiquement sur les murs des capitales de façon totalement illégale. Comme les légendes du milieu, il faut faire preuve de discrétion et d’ingéniosité pour pouvoir être vu et reconnu. 

 

 

Vandals est à télécharger ici, le premier chapitre est gratuit sur ordinateur.