Hair Nah : non à l'intrusion

Hair Nah : non à l'intrusion
Hair Nah : non à l'intrusion - © Tous droits réservés

Un petit jeu rétro dénonce habilement l’impolitesse des personnes qui touchent les cheveux des femmes noires.

 

Une directrice artistique afro-américaine nommée Momo Pixel sur Twitter a créé un jeu qui dénonce la mauvaise manie qu’ont certaines personnes à toucher des cheveux afro. Le problème ici est qu’en plus de faire intrusion dans l’intimité de son propriétaire sans lui demander son aval, mettre la main dans les cheveux d’une autre personne lui signifie inconsciemment son infériorité et c’est une forme de racisme intégré. De nombreuses réflexions autour du cheveu afro émergent ici et là sur la toile et ailleurs et démontrent tout le symbolisme qui se cache derrière les cheveux. La “coupe afro” a longtemps été dénigrée, qualifiée péjorativement de “cheveux crépus”, lui préférant la coiffure lisse à l’occidentale et veillant de manière sous-jacente à ce que les petites filles se lissent leurs boucles et les garçons les coupent très court. Heureusement, il y a depuis peu une réappropriation de la coupe afro et ses racines par ses porteur-euse-s, une fierté retrouvée qui émergent. 

Momo Pixel a créé un jeu en 8-bits qui plonge dans le quotidien d’une femme racisée, il est possible de choisir sa couleur de peau, sa coiffure et sa destination. Il s’agit ensuite d’éviter les mains qui se dressent sur le chemin et veulent absolument toucher les cheveux de l’héroïne. La créatrice expliquait que son quotidien était teinté de personnes inconnues qui prenaient ses cheveux dans leurs mains. Choquée, elle a décidé de dire “Nah” comme Rosa Parks à tous ceux qui voudraient encore entrer dans son intimité. Tout le monde devrait s’habituer à voir des coupes afro et intégrer le fait que c’est complètement impoli de toucher les cheveux de quelqu’un pour lui montrer sa différence.

 

Pour jouer à Hair Nah c’est par ici.