"Comment se fabriquent les jeux vidéo" : état des lieux des conditions de travail du secteur

“Comment se fabriquent les jeux vidéo” : état des lieux des conditions de travail du secteur
“Comment se fabriquent les jeux vidéo” : état des lieux des conditions de travail du secteur - © Tous droits réservés

Bien construit et documenté, Thomas Versereau sur sa chaîne Game Spectrum, a mis en ligne un reportage sur les conditions de travail dans l’industrie du jeu vidéo.

 

Il a été ajouté sur YouTube le 14 février 2019 et a déjà été visionné près de 50.000 fois. Le documentaire sur la fabrique des jeux vidéos explique en une heure comment ce “métier de passion” a blessé physiquement et psychologiquement les développeurs, game designers etc. Au départ, les jeux vidéos se construisaient dans des garages, entre amis qui ne comptaient pas leurs heures. Le but était de fabriquer un objet qui plaisait aux concepteurs et futurs joueurs, dans un esprit bon enfant. Depuis, le jeu vidéo est devenu une industrie mais cette culture chronophage du crunch est restée. Le crunch signifie “une période intense de travail, généralement avant le rendu d’un jalon de projet. Le crunch se caractérise par la pression que subissent les employés ainsi que la longueur des journées et semaines de travail exigées pour pouvoir produire à temps les objectifs imposés” (wikipédia). Cette course qui est devenue la norme ne s’accompagne pas d’encadrement juridique et beaucoup d’employés du secteur en souffrent. Comment avoir une vie de famille en période de crunch ? Cette méthode exclut de fait les femmes qui ne représentent que 14% des employés du jeu vidéo et développent par là-même une culture d’entreprise masculine parfois toxique. 

 

Thomas Versereau soulève également la question capitaliste et la logique de profit dans laquelle se retrouve le jeu vidéo. Avec l’intervention de journalistes, développeurs et autres professeurs, il pointe avec justesse l’absence de convention collective qui régit le milieu. L’émergence des syndicats du jeu vidéo n’en sont qu’à leurs balbutiements mais révèlent un manque énorme. Le regroupement des employés du secteur pour évoquer leurs conditions de travail et tenter de les améliorer est un premier pas vers un assainissement de l’industrie et c’est une bonne nouvelle.

 

Le documentaire “Comment se fabriquent les jeux vidéo” fait la lumière sur un problème peu connu en dehors de ceux qui font partie prenante du milieu. Thomas Versereau souligne avec justesse que ce qu’il s’y passe n’est d’ailleurs pas une exception puisque cet état d’esprit est propre à la culture startup qui est une exploitation qui ne dit pas son nom. Un encadrement est nécessaire pour éviter ses dérives. 

 

 

Regarder “Comment se fabriquent les jeux vidéo” (2019) de Thomas Versereau sur la chaîne YouTube GameSpectrum ou ci-dessous  :