"Comment Fortnite a conquis ses joueurs" ou la bataille de l'attention

“Comment Fortnite a conquis ses joueurs” ou la bataille de l’attention
“Comment Fortnite a conquis ses joueurs” ou la bataille de l’attention - © Tous droits réservés

Le YouTubeur Thomas Versaveau a sorti une vidéo-enquête sur les méthodes des concepteurs du jeu vidéo Fortnite pour attirer de plus en plus de monde et ce que cela dit de notre société. 

 

Fortnite est le jeu de tous les records. Il est le plus streamé sur Twitch et son mode Battle Royale a déjà réuni 3,4 millions de joueurs connectés simultanément. Développé par Epic Games et sorti en 2017, Fortnite est devenu un vrai phénomène de société. L’auteur et réalisateur indépendant Thomas Versaveau qui possède sa chaîne YouTube Games Spectrum a décidé d’enquêter sur l’ascension du jeu, ce qui fait son succès aujourd’hui et comment il a réussi à en arriver là.

 

Fortnite est un jeu particulièrement attractif, qui se base sur un gameplay qui a déjà fait ses preuves avec un design et une profondeur de jeu améliorés. Le jeu mêle le tir et la construction et offre de grandes possibilités. A la base gratuit, Fortnite cherche quand même au maximum à faire payer ses joueurs et utilise différentes manières pour que ceux-ci restent le plus longtemps possible à se divertir. Pour cela, son développeur étudie les données des joueurs pour savoir quand ils se lassent et constamment améliorer le jeu pour qu’ils restent. Fortnite utilise donc la rétention, une méthode classique du divertissement qui fait plaisir au joueur le plus possible avec la mise en place d’objectifs, un mode multi-joueurs etc. La seconde manipulation est basée sur les sciences cognitives, il s’agit du conditionnement opérant, une méthode qui établit un système de récompenses et y déverse de l’aléatoire pour que les joueurs s’investissent toujours plus. C’est le cas du “loot”, le fait de ramasser des objets à terre avec plus ou moins de valeur. Ces processus font partie d’une stratégie globale de manipulation pour que les joueurs passent le plus de temps possible sur le jeu et se mettent à acheter en suscitant l’envie. 

 

Thomas Versaveau soulève à juste titre l’aspect chronophage de ces jeux-services qui finalement ne nous apporte pas grand chose en terme de réflexion. Fortnite, comme d’autres jeux et les réseaux sociaux nous détournent même des enjeux mondiaux. “Ces jeux services qui nous prennent des heures et des heures ne font pas sortir forcément très grandis de tous ce temps consacré.” Ils s’inscrivent dans une économie de l’attention où les entreprises cherchent à capter l’attention d’un public dans une logique mercantile. Le réalisateur conclut sa vidéo en expliquant que le divertissement en petite quantité n’est pas nocif, le problème étant que les entreprises cherchent à nous rendre addicts.

 

La vidéo, d’utilité publique est à voir ci-dessous :