"Call of Duty: Black Ops 4" se débarrasse du mode un joueur et se lance à son tour dans le "battle royale"

L'édition 2018 de "Call of Duty" devrait voir disparaître le mode un joueur et intégrer un mode "battle royale", selon plusieurs sources.

À partir de "Call of Duty 4: Modern Warfare" (2007), la franchise s'est bâti une réputation fondée sur l'aspect spectaculaire de ses scénarios, mais tout pourrait changer avec "Call of Duty: Black Ops 4", qui doit sortir le 12 octobre prochain sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

"Black Ops 4" sera "le premier 'Call of Duty' de la série principale à ne pas contenir de campagne classique", selon des sources interrogées par le site spécialisé Polygon (en anglais). Au lieu de cela, le développement de "Black Ops 4" au studio Treyarch s'est orienté vers le multijoueur et l'emblématique mode "zombies" de la franchise, qui propose une expérience multijoueur coopérative.

Le site Charlie Intel (en anglais) appuie cette information avec sa propre rumeur, selon laquelle le studio partenaire Raven Software a été chargé "d'ajouter un mode 'battle royale' (...) pour combler le vide laissé par l'absence de campagne". Une rumeur corroborée par le site Kotaku (en anglais).

Les jeux de type "battle royale" ont pris leur essor depuis que "PlayerUnknown's Battlegrounds" a popularisé le format, dans lequel les joueurs sont lâchés dans un environnement, doivent rassembler des équipements et des armes, puis lutter pour devenir le dernier joueur (ou la dernière équipe) en vie.

Après un lancement en mars 2017, "PUBG" est devenu le jeu le plus populaire sur la plateforme de jeux vidéo PC Steam, et il est resté depuis lors au sommet de son classement des ventes. Une édition Xbox One a suivi en décembre, puis, en février 2018, des versions gratuites sont apparues dans des "app stores" iOS et Android déjà largement remplies de clones, d'hommages et de réinterprétations novatrices du format.

"Fortnite: Battle Royale" est quant à lui sorti fin 2017 et a débarqué sur mobile en mars 2018. À l'inverse de "PUBG", il était jouable gratuitement dès le lancement, et permet aux joueurs de construire des fortifications, le tout dans une esthétique volontairement cartoonesque. Cet épisode de "Call of Duty" (Activision) pourrait ainsi devenir la première édition d'une franchise "blockbuster" annuelle ou bisannuelle à embrasser ce format de jeu.

"Battlefield" (Electronic Arts) sort généralement aux alentours du mois d'octobre, mais sera cette année confronté à une concurrence plus féroce, celle de "Red Dead Redemption 2" (Rockstar Games), en plus de celle de son rival habituel "Call of Duty".

"Destiny 2" (Activision) commencera en septembre sa saison 4 de mises à jour de contenu, et Ubisoft présentera "The Division 2" en juin, et pourrait alors annoncer une date de sortie officielle.