"Vénus s’épilait-elle la chatte ?" Un podcast féministe et inclusif qui déconstruit l’Histoire de l’Art occidental

Depuis novembre 2019, Julie Beauzac raconte l’histoire de l’art avec un point de vue féministe et inclusif dans son podcast "Vénus s’épilait-elle la chatte ?". Un podcast qui met un point d’honneur à déconstruire l’Histoire de l’Art occidental et qui fait du bien à écouter !

Julie Beauzac a fait des études d’Histoire de l’Art et a travaillé dans une galerie parisienne, job qui ne lui correspondait pas du tout. L’idée du podcast "Vénus s’épilait-elle la chatte ?" est arrivée lors d’une visite au musée : "En 2018 j’étais à la Pinacothèque des Modernes de Munich et je suis tombée en arrêt devant L’école de Danse de Kirchner, un artiste que j’adore mais je me suis sincèrement demandé pourquoi ces deux femmes étaient à poil à leur cours de danse. Ça a été une sorte de déclic qui a amené une série de questions" confie Julie Beauzac sur son site.

Pourquoi les musées sont remplis de femmes nues à côté d’hommes habillés ? Pourquoi l’art représente autant de scènes de viol ? Pourquoi les grands génies sont tous des hommes ?

Julie Beauzac est effarée de se rendre compte que ces thèmes n’ont jamais été abordés dans ses cours : "J’ai été très surprise de me rendre compte de la quantité effarante d’œuvres empreintes de sexisme, de racisme et de culture du viol, des prismes d’analyse dont personne ne m’avait jamais parlé durant mes 6 années d’études en histoire de l’art."

Les réponses aux questions qu’elle se pose, elle décide de les trouver elle-même, en compagnie de spécialistes d’Histoire de l’Art. Pas de panique, "Vénus s’épilait-elle la chatte ?" se veut être un podcast accessible, qui ne nécessite pas de connaissances préalables sur l’Histoire de l’Art. Avec ses invités, Julie Beauzac déconstruit une thématique par épisode : pourquoi la grossesse est-elle un tabou dans l’art ? Ou encore pourquoi Frida Khalo est-elle devenue un objet marketing si éloigné de ce qu’elle était vraiment ? Dans le dernier épisode disponible, Julie Beauzac s’attaque à une icône quasi-intouchable du monde de l’art : Picasso. Il est la figure du génie par excellence mais ce que peu de gens savent, c’est qu’il était un aussi un homme particulièrement violent et misogyne. Dans cet épisode de 71 minutes, Julie Beauzac et son invitée abordent l’impunité des hommes puissants, l’appropriation culturelle, mais aussi les artistes que Picasso a brisés : "Picasso permet de réfléchir sur la façon dont les valeurs virilistes impactent tous les aspects de la culture occidentale, de l’esthétisation des violences sexistes et sexuelles à la fabrique des génies."

"Vénus s’épilait-elle la chatte ?" c’est un podcast au nom certes provocateur, mais c’est surtout un podcast très éclairant qui vous permettra de trouver des réponses à des questions que vous ne vous êtes peut-être jamais posées. Et si c’est le cas, de vous intéresser à de nouvelles thématiques et peut-être aussi de changer votre point de vue sur l’Histoire de l’Art occidental. Une chose est sûre : vos visites aux musées ne seront plus les mêmes après avoir écouté "Vénus s’épilait-elle la chatte ?".