Une exposition virtuelle consacrée à la place des chats dans l'Histoire de l'Art

Une expo virtuelle consacrée aux chats
3 images
Une expo virtuelle consacrée aux chats - © Tous droits réservés

Qu’ils soient la pièce centrale du tableau ou en présence discrète en deuxième plan, les chats ont toujours fasciné les artistes à toutes les époques. Une exposition virtuelle leur rend hommage, profitez de cette période de confinement pour y jeter un œil.

La place des chats dans l’histoire de l’art est une exposition virtuelle originale dédiée à nos amis à quatre pattes et proposée par l’Universal Museum of Art en partenariat avec la Réunion des Musées Nationaaux-Grand Palais. Dans ce musée virtuel, vous déambulez de pièce en pièce à la découverte de tableaux plus ou moins célèbres et ayant tous pour point commun la présence d’un chat.

Si les félins sont très en vogue en ce moment, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les publicités, cela n’est pas nouveau. Ça a même toujours été le cas ! L’intérêt pour nos compagnons à quatre pattes remonte à très longtemps, varie selon les pays et les époques : le chat a à la fois été un objet d’adoration pour les Égyptiens qui voyaient en eux un symbole de fécondité, un symbole de sensualité pour les poètes et une créature du malin pour les superstitieux.

A travers cette exposition on se rend compte que le chat fait vraiment partie intégrante du foyer. Il a été peint ou sculpté à côté de ses maîtres comme "membre de la famille" par de nombreux artistes. Renoir, Géricault, Rodolphe Salis, tous ont peint des chats.

N’attendez plus pour découvrir toutes les symboliques de votre compagnon favori.

Un chat à l'avant-plan dans "Les Noces de Cana"

Observez bien ce tableau de Véronèse, peintre vénitien de la Renaissance. On y voit 123 personnages et… un chat. Ce minuscule félin occupe une place de choix puisqu’il est placé à l’avant-plan de cette toile qui est une des plus monumentales de l’histoire de la peinture.

"Le chat se contorsionne au sol, absorbé dans sa propre danse alors qu’il se fait les griffes sur une amphore d’argent. Plusieurs chiens sont de la partie, mais le chat est le seul représentant de son espèce. On peut s’amuser de l’entière indifférence du petit chat pour l’animation du mariage : les invités d’honneur sont le Christ et sa mère, excusez du peu ! Sur l’amphore à laquelle s’attaque le chat, est gravé un satyre, symbole de l’ivresse et de l’infidélité. Joyeux présage, pour un mariage ! Encore une fois, le chat est du côté du vice…" peut-on lire comme explication sous la toile présente dans l’une des pièces de l’exposition.