Un comédien belge à l’affiche d’une nouvelle websérie d’Arte : "Le Somnambuliste"

Le comédien liégeois Gilles Vandeweerd occupe le premier rôle de la nouvelle websérie d’Arte TV "Le Somnambuliste". Il s’agit d’une dramédie sur fond de polar dans laquelle Gilles Vandeweerd interprète un antihéros loufoque.

Simon Janssens est un trentenaire un peu paumé qui vit de manière provisoire chez sa mère depuis… Quatre ans. A l’aube de ses trente ans, il découvre malgré lui qu’il est somnambule. Le jeune homme se réveille en pyjama dans des lieux de plus en plus incongrus : dans une tombe au milieu des bois, dans un cercueil en pleine veillée funéraire ou encore à côté d’une voiture en feu… Tandis que le petit village alsacien dans lequel il vit est en proie à une escalade criminelle, Simon commence à se demander si ses crises de somnambulisme n’ont pas quelque avoir avec tous les malheurs qui s’abattent sur Westheim.

Le comédien liégeois nous confie avoir pris beaucoup de plaisir à se glisser dans ce rôle d’antihéros : "J’ai retrouvé quelques similitudes entre le personnage de Simon et moi. C’était un vrai challenge, j’ai directement senti que je pouvais aller très loin avec un rôle comme celui-là car d’épisodes en épisodes, Simon change énormément et donc il y avait beaucoup de travail derrière."

Fun fact : Le réalisateur a vu une interview de moi en gueule de bois à Liège, j’avais l’air fatigué et il s’est dit que j’avais tout ce qui correspondait au rôle…

"Le Somnambuliste", c’est une mini-série (6 x 12 minutes) du réalisateur Jérémy Strohm : "L’intention était d’apporter une ambiance “étrange” à la série, de par ses décors extérieurs et ses personnages délirants, à la frontière entre réalisme et fantastiqueVisuellement, nous avons voulu marquer la progression psychologique du personnage : plus il s’enfonce dans la folie, plus l’image s’assombrit… Ce qui confère à chaque épisode une ambiance particulière."

Trois choses qu’on a aimées dans la mini-série :

1. L’interprétation de Gilles Vandeweerd ! Il joue le mec paumé et fatigué à merveille ! (Les autres comédiens sont tout aussi convaincants !)

2. Le cycliste alsacien qui insulte Simon une fois par épisode. (Il semblerait que le comédien qui interprète ce cycliste n’en soit pas vraiment un ! Il s’agit en réalité d’un monteur à qui on a demandé de jouer le rôle).

3. La bande originale de la série qui nous plonge dans une ambiance surréaliste et de plus en plus sombre au fur et à mesure que les épisodes avancent.

Pour découvrir les six épisodes de "Le Somnambuliste", c’est par ici.

On croise les doigts pour qu’Arte prévoit une suite et qu’on puisse continuer à suivre les aventures de Simon, ce jeune trentenaire paumé si attachant.