"Taboob" le compte Instagram belge qui défie la censure imposée au corps féminin sur le réseau social

"Taboob" le compte Instagram belge qui défie la censure
"Taboob" le compte Instagram belge qui défie la censure - © Tous droits réservés

Deux Belges ont décidé de tester les limites de la censure de la nudité des corps féminins sur Instagram en créant le compte Taboob. On y voit une série de photos artistiques mettant en scène des tétons.

Un téton sous un cornet de glace, recouvert de papier bulle, entre deux tranches de pain… A partir de quel moment l’algorithme qui définit la censure sur Instagram reconnait-il la nudité et décide-t-il de la censurer ? C’est à cette question que deux artistes belges, Jasper Decklercq et Noortje Palmers, aimeraient répondre. Taboob c’est un compte Instagram mais surtout "une enquête rusée sur la définition d’Instagram de la poitrine féminine". Pour mener cette enquête, les artistes publient sur leur compte une série de photographies de mamelons féminins. Les photos sont artistiques et colorées et réussissent pour la plupart à passer outre le filtre censure d’Instagram.

Taboob a été créé le 1er juillet et dépasse déjà les 24.000 followers à l’heure d’écrire ces lignes. Il faut dire que la censure sur Instagram est une thématique qui est de plus en plus abordée et qui a tendance à énerver les abonnés du réseau social. Sous la pression, Instagram a d'ailleurs déjà assoupli ses règles et autorisé trois types de photographies de tétons féminins : les seins nus dans un contexte d’allaitement, après une amputation et ceux d’expressions artistiques telles que peintures et sculptures.

Alors comment les deux artistes ont-ils réussi à éviter la censure d’Instagram ? En étudiant l’algorithme utilisé par le réseau social, expliquent-ils à VICE : "Instagram a un ordinateur qui étudie de nombreuses photos afin de pouvoir identifier un sein – ce processus s’appelle l’apprentissage automatique. C’est donc un robot qui décide si une photo doit être retirée ou non. Nous avons numéroté chaque photo pour pouvoir compter celles qu’Instagram bloquait. Entre-temps, notre compte a été complètement supprimé par Instagram."

Cela n’a pas empêché le réseau social de censurer certaines de leurs photos et de carrément supprimer leur compte. Jasper Decklercq et Noortje Palmers ne se découragent pas pour autant, ils continuent leur expérience sur leur nouveau compte Taboob_official et sur leur site internet sur lequel vous pouvez d’ailleurs retrouver les photos qui ont été supprimées par Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

#taboob nr 13

Une publication partagée par Taboob (@taboob_official) le

Voir cette publication sur Instagram

#taboob nr 8

Une publication partagée par Taboob (@taboob_official) le

Voir cette publication sur Instagram

#taboob nr 10

Une publication partagée par Taboob (@taboob_official) le

Voir cette publication sur Instagram

#taboob nr 18

Une publication partagée par Taboob (@taboob_official) le