Sur Youtube, "Art Comptant pour rien" démystifie l'art de manière ludique

Laure Bernard, diplômée en Arts Plastiques à La Sorbonne à Paris vous fait (re) découvrir l’art contemporain sur sa chaîne Youtube intelligemment intitulée "L’Art Comptant pour rien". Son but : faire en sorte que cet art soit abordable et accessible au plus grand nombre.

Laure Bernard, passionnée d’art, aime raconter des histoires. Dans ses vidéos Youtube, elle raconte l’histoire de l’art contemporain de manière ludique et originale, afin de casser les clichés et préjugés autour de cet art que l’on pense réservé aux intellectuels. Une démarche de partage de connaissances qui n’est pas toujours comprise par les grandes institutions explique la Youtubeuse au site Artistikzero : "J’essaye de briser cet élitisme qui conditionne notre rapport à l’art ou qui nous empêche simplement d’y avoir accès. Nous avons à la fois, les grands acteurs culturels qui enferment l’art, mais également nos a priori qui le restreigne. Je sais que la finalité de ma chaîne, qui est de rendre les arts et la culture plus abordables, peut parfois heurter les anciennes institutions."

La vraie plus-value de Laura Bernard, c’est qu’elle arrive à présenter l’art contemporain sous un nouveau jour, en choisissant des angles originaux. Elle vous parle par exemple de Magritte en faisant des liens avec un groupe Kpop à la mode. Dernièrement, la Youtubeuse proposait un "Award du musée ayant eu la réaction la plus drôle et la plus inventive par rapport au confinement." A travers l’Histoire de l’Art, la Youtubeuse répond à de grandes questions de société. Elle n’hésite pas à parler sexualité, féminisme et communauté LGBTQI + dans ses vidéos : "Je construis très souvent mes réflexions autour des minorités, qu’il s’agisse de personnalités racisées, handicapées ou discriminées. Au Louvre, par exemple, les sujets noirs ne sont représentés que sous l’angle de l’esclavage ou seulement en tant qu’individus de couleur noire. Je pense que l’art contemporain est plus à même de revaloriser ces minorités" explique Laure Bernard à Artistikzero. C’est ainsi que Laure Bernard arrive à faire un lien entre les gilets jaunes et le thème de la révolution dans l’art.

Le succès est au rendez-vous puisque la chaîne Youtube compte 65.000 abonnés. Laure Bernard professionnalise petit à petit sa chaîne, cela fait maintenant presque deux ans qu’elle arrive à vivre partiellement de ses vidéos explique la Youtubeuse à La Libre. Elle peut en effet compter sur des financements venant de musées et est entourée d’un producteur qui l’épaule dans cette démarche afin de pouvoir continuer à produire du contenu.

Pour suivre Laure Bernard, rendez-vous sur sa chaîne YouTube et sur son compte Instagram. Une nouvelle vidéo est à découvrir chaque mois !