"Sex & Sounds" : les murmures ardents

“Sex & Sounds” : les murmures ardents
“Sex & Sounds” : les murmures ardents - © Arte Radio

Arte Radio entend bien redonner sa place à l’ouïe dans la sexualité avec son nouveau podcast “Sex & Sounds”, débuté à la rentrée.

 

Depuis l’avènement de l’audiovisuel et la multiplication des supports visuels, notre société semble être tournée presque exclusivement vers l’image et la vue, au détriment des autres sens laissés de côté. L’ère des réseaux sociaux nous le confirme avec la pullulation des photographies sur Instagram, des “stories”, où l’on ne cesse de mettre en image notre vie, où l’on réduit un repas à une simple représentation imagée entre autres exemples (on mange par les yeux, ok). Et puis en parallèle, on parle aussi de plus en plus de sexe, un domaine où l’image est tout aussi prépondérante et la posture du voyeur est mise en valeur. Et le voyeur… il voit avant tout. La vue n’est pourtant pas le seul vecteur de désir, c’est ce que Maïa Mazaurette pour Arte Radio s’attèle à montrer dans “Sex & Sounds”. Dans le paysage français, elle est un peu la référence. En quelques années, la jeune journaliste de formation est devenue l’experte des questions sexuelles mais aussi de la place des corps dans la société et des rapports genrés et s’est donné fenêtre sur cour avec son blog “Sexactu” sur GQ, ses chroniques au Monde, sur France Inter… Elle est aussi une auteure prolifique de romans, recueils et BDs. 

 

Le premier épisode décrypte le “son du sexe” à travers les clichés des films pornographiques et les gémissements absurdes vocalisants de certains acteurs. Dans le second épisode, ce sont les “sex toys” qui prennent la parole, prouvant que l’ouïe est tout aussi porteuse de plaisir. Les prochains numéros porteront sur les musiques liées au sexe et l’ASMR.

 

 

Ecoutez les deux premiers épisodes de Sex & Sounds” sur Arte Radio ou ci-dessous.