Regardez ce court-métrage choc qui dénonce la pollution des océans

Vous aimez les sushis ? Et si ceux-ci étaient cuisinés avec du plastique, vous les aimeriez toujours autant ?

La scène se passe dans un restaurant de sushis. Jusque-là, rien d’anormal : le chef se prépare à cuisiner des sushis pour ses clients, des animaux marins. Il observe le tas de poissons frais, ingrédient de base du sushi, et choisit une bouteille en plastique. Le chef commence à la découper et compose des sushis à base de déchets plastiques : des pailles, des bouteilles, des filets. Ces mêmes plastiques qui polluent nos océans depuis trop longtemps. Une fois les sushis au plastique terminés, le chef les sert à ses clients : une mouette, une tortue et un phoque. Ceux-ci sont scandalisés et refusent de les manger. Le court-métrage propose ensuite une série de chiffres et de faits réels sur la pollution de nos océans et les effets de la pollution sur la faune et la flore marine.

99% des oiseaux marins vont manger du plastique d’ici 2050.

Ce court-métrage choc est proposé par le réalisateur Chen Po-Chien. Il a voulu dénoncer la pollution plastique dans les océans suite à un voyage sur une petite île de Taïwan explique-t-il dans un communiqué : "C’était le plus proche de la mer que j’avais vécu, à seulement 10 minutes en voiture. Tout le monde peut profiter de la plage avec son sable blanc et son océan turquoise. À l’époque, je faisais de la plongée en apnée presque chaque semaine. Voir des poissons tropicaux et des récifs coralliens aussi séduisants me reste à l’esprit. Cependant, je ne peux pas non plus oublier les scènes de tonnes de déchets humains qui traînent autour du rivage comme si elles faisaient partie de la nature."

52% des tortues marines du monde ont déjà mangé du plastique.

Le court-métrage a fait le tour des festivals du monde et a remporté de nombreux prix tels que "Meilleur Animation" au Festival du Film de Borrego Springs 2020, "Meilleur Animation" au Festival du Film d’Ocean City en 2020, "Meilleur Micro Film d’Animation" en 2020 au Court métrage de l’Oregon festival du film et plus encore : il a également été sélectionné dans plusieurs festivals de films tels que le Sigraph Asia Electronic Theatre en 2019, le St. Louis International Film Festival (SLIFF) en 2019, le Rhode Island International Film Festival (RIIFF) en 2019 également, le London International Animation Festival (LIAF) en 2019, et l’Edmonton International Festival du film (EIFF) en 2020.