Plongez dans le monde pailleté de l'artiste Sara Shakeel

Sara Shakeel est passée maître dans l'art du collage étincelant. Elle semble aimer tout ce qui brille, surtout les paillettes et les Swarovski.

Le monde pailletté de l'artiste pakistanaise Sara Shakeel séduit sur les réseaux sociaux: son compte Instagram recense plus d'un million d'abonnés et chaque photo postée récolte des millions de likes.

Rien ne prédestinait cette jeune femme à se retrouver propulsée sur l'avant de la scène du monde de l'art, elle qui était étudiante en dentisterie quand elle a réalisé ses premiers montages photos d'un monde recouvert de paillettes. Après avoir raté sa dernière année, Sara Shakeel décide de se lancer à 100% dans son art.

La réflexion et la réfraction de la lumière ont toujours attiré mon attention.

L'artiste a toujours eu une attirance pour les cristaux Swarovski, une passion qu'elle tient de sa grand-mère: "Les cristaux Swarovski en particulier sont une marque que je connaissais avant même de connaître quoi que ce soit d'autre. Ma grand-mère avait une énorme collection de bijoux et de cristaux Swarovski. Ce souvenir est resté avec moi depuis que je suis enfant, et peut-être sans le savoir, d'une œuvre d'art à une autre, je suis tombée accidentellement sur un motif de cristal Swarovski et l'ai mélangé avec des objets ordinaires. À partir de là, l'illusion de créer des images et des histoires est devenue mon style et ma signature." confie l'artiste au journal l'Officiel Maroc.

Au départ, Sara Shakeel réalisait toutes ses oeuvres sur ordinateur. Elle recouvrait des paysages, des chatons, de la nourriture ou des stars de paillettes. Elle est ensuite entrée dans le monde physique de l'art et a commencé à réaliser des sculptures en Swarovski. 

Son art est à la fois glamour et engagé. Elle a par exemple réalisé toute une série de montages photos autour de la beauté du corps dans lesquels elle remplace les marques de cellulite par des filets de diamants; durant la pandémie de coronavirus, l'artiste a également rendu hommage au personnel soignant en postant une série de photos d'infirmiers et de médecins étincelants. Plus récemment, Sara Shakeel a également partagé le portrait de George Floyd, l'afro-américain abattu froidement par un policier aux Etats-Unis, décoré de diamants. L'artiste utilise les paillettes parfois considérées comme étant superficielles pour faire passer des messages essentiels.