"Par la capuche" : avec les jeunes messins à la rue

"Par la capuche" : avec les jeunes messins à la rue
"Par la capuche" : avec les jeunes messins à la rue - © Tous droits réservés

Durant un an, deux réalisateurs sont restés avec les jeunes qui vivent dans la rue et ceux qui essayent de les aider. La série de reportages date de 2013. 

 

Ils s’appellent Stéphane, Benjamin, Franck ou encore Thomas. Ils sont des jeunes sans domicile fixe et vivent dans les rues de Metz, entre la gare, les squats et les points accueil écoute jeunes. Les éducateurs ont fort à faire pour les raisonner, les empêcher de sombrer. Si beaucoup d’entre eux font la manche, certains se mettent aussi à commettre des délits. 

 

Ils sont entre deux, ils ne peuvent pas bénéficier du RSA et ont dépassé l’âge pour l’aide sociale à l’enfance. Certains proviennent de foyer et n’ont jamais connu leurs parents, certains sont déjà allés en prison, d’autres se sont fait exclure de foyers pour violence. Cécile, Karim et Leïla sont trois éducateurs spécialisés qui tentent d’aider ces jeunes de 18 à 25 ans, ils se rendent régulièrement sur les lieux où traînent les adolescents pour leur parler et leur proposer des démarches d’insertion. Un travail très compliqué face à des jeunes qui n’ont jamais fait confiance à personne et en phase de marginalisation. 

 

Le documentaire en 5 épisodes raconte au plus près comment la société fabrique ces nouveaux pauvres qui auront bien du mal à survivre. Ils vivent au jour le jour, ils n’ont pas 30 ans et c’est déjà très compliqué. Frustrés, violents, fatigués, que vont-ils devenir ?

 

 

 

Ecouter le premier épisode de “Par la capuche” (2013) de Claire Hauter et Samuel Hirsch pour Arte Radio.