On a adoré " Polichinelles ", la première websérie sur l'homoparentalité

On a aimé « Polichinelles », la première websérie sur l’homoparentalité
On a aimé « Polichinelles », la première websérie sur l’homoparentalité - © Tous droits réservés

En 6 épisodes, " Polichinelles ", la websérie sortie mi-mai sur Youtube, aborde le thème de l’homoparentalité. Chaque épisode de quelques minutes, est consacré à une thématique bien précise : le choix du donneur, la pression familiale, le coming-out… Une websérie qui parle d’un sujet complexe avec justesse et tendresse.

C’est la belle histoire de Salomé (Sandra Parra) et Marion (Magali Genoud) que raconte la websérie "Polichinelles". Les deux femmes sont en couple depuis quelques années, elles s’aiment et voudraient fonder une famille ensemble. Pour y arriver, Marion et Salomé choisissent l’insémination artisanale, c’est-à-dire qu’elles vont trouver elles-mêmes un donneur parmi leurs proches, qui voudra bien leur fournir son sperme.

Les créateurs de la série, Sandra Parra et Armand Robin, avaient avant tout envie de parler du désir d’avoir un enfant explique Sandra Parra dans une interview de Terra Femina : " C’est un sujet que j’ai proposé car il me touche énormément et touche l’entourage de beaucoup de personnes. On avait aussi envie de parler d’amour et de désir d’enfant avant de parler d’homosexualité et d’homoparentalité. "

Durant la première saison, la pression de l’entourage des deux femmes est bien représentée : " L’intrusion globale de la société entière – les amis, la famille, le corps médical – va être encore plus forte dans un couple de femmes. Les gens autour vont se sentir légitimes de leur dire comment elles doivent agir car elles ne sont pas un couple hétérosexuel donc d’après beaucoup, elles sauraient moins bien que les autres " explique Armand Robin. Les deux créateurs ont en effet rencontré et discuté avec plusieurs couples de femmes pour comprendre les difficultés que cela représente de vouloir un enfant en tant qu’homosexuelles.

La websérie ne se compose que de 6 épisodes qui durent chacun quelques minutes. Elle se dévore en une soirée, tellement les personnages sont touchants et les comédiennes sont justes dans leur interprétation. On vit avec elles chacune de leurs émotions, leur excitation et leurs frustrations. " Polichinelles " est terriblement efficace car c’est rythmé, c’est frais, sans tabou et sans cliché. On y suit le parcours du combattant de ces deux femmes qui veulent réaliser leur rêve de maternité.

Une fois le sixième épisode terminé, on a qu’un regret, que ce soit déjà terminé car on souhaiterait connaître la suite ! On a envie de suivre Marion et Salomé durant leur grossesse et jusqu’à la naissance du bébé ! Heureusement, les réalisateurs ont confié à Terra Femina qu’il y aurait sans doute d’autres saisons car il reste tellement de thèmes liés à l’homoparentalité à aborder : " Idéalement, on a vraiment envie de ça, de traiter la partie administrative, pour la maman qui n’a pas porté, par exemple, mais il y a tellement de sujets sur lesquels écrire avant la naissance " confie Sandra Parra à Terra Femina. L’intrusion de l’entourage et de la société devrait s’exacerber dans la suite de " Polichinelles ". Les thèmes de l’adoption plénière, de la bioéthique, du nom que l’enfant donnera à la deuxième maman sont tous des thèmes importants que les futures saisons de " Polichinelles " pourraient aborder. On a hâte !

Découvrez le premier épisode ci-dessous et la suite sur la chaîne Youtube de Polichinelles la série.