Nouvelle année, nouvelles œuvres tombées dans le domaine public

Nouvelle année, nouvelles œuvres tombées dans le domaine public
Nouvelle année, nouvelles œuvres tombées dans le domaine public - © Tous droits réservés

La première adaptation cinématographique de Peter Pan, "Rhapsody in blue", "The Magic Mountain"… Depuis le 1er janvier 2020, toute une nouvelle série d’œuvres cinématographiques, littéraires viennent de tomber dans le domaine public. Ce qui veut dire que ces œuvres sont désormais libres d’être reproduites, retravaillées, republiées.

Le domaine public, c’est ce qui désigne l’ensemble des œuvres dont l’usage n’est pas ou plus restreint par la loi. L’entrée dans le domaine public n’est pas la même partout dans le monde. En France par exemple, une œuvre tombera dans le domaine public 70 après la mort de ses auteurs, au Canada, c’est après 50 ans seulement et aux Etats-Unis c’est après 95 ans ! Les œuvres dont il est question ici, sont des œuvres américaines et datent toutes de 1924 puisqu’elles ont été protégées par le droit d’auteur pendant 95 ans.

A chaque nouvelle année, des centaines d’œuvres tombent dans le domaine public et sont désormais totalement libres de droits et accessibles à tous. Les livres concernés seront donc disponibles entièrement sur Google Books (au lieu d’avoir accès à quelques extraits c’est le texte intégral qui sera désormais publié). Cela veut également dire qu’à présent, des cinémas et des théâtres peuvent diffuser librement la première adaptation cinématographique de Peter Pan par exemple, ou toute autre œuvre cinématographique datant de 1924. Les orchestres et fanfares peuvent jouer publiquement les classiques et les créateurs peuvent réadapter, réimaginer les livres, les histoires et les chansons de 1924 comme nous le rappelle le site HyperAllergic.

Pour découvrir toutes les œuvres américaines qui sont désormais libres de droit, consultez le Duke’s Center for the Study of the Public Domain qui a publié une liste sur son site internet reprenant toutes les œuvres de 1924 qui tombent dans le domaine public en 2020.