Non, "Mona Lisa" ne vous regarde pas !

Vous pensiez que la Joconde vous suivait du regard ? Vous faites erreur et vous allez découvrir pourquoi grâce à cette vidéo d’Arte !

Dans une série de vidéos appelée "Gymnastique – la culture sans claquage", Arte muscle votre curiosité et déconstruit certaines idées liées au monde de l’art de manière ludique et intelligente.

Si vous êtes déjà allé au Louvres à Paris, une fois devant le célèbre tableau de la Joconde, peut-être avez-vous eu l’impression que Mona Lisa vous suivait du regard, peu importe où vous vous trouviez dans la pièce ! En réalité, c’est faux ! Il s’agit d’une illusion d’optique qui (et cela tombe plutôt mal) a pris le nom de la célèbre Joconde. Il s’agit de "L’effet Mona Lisa". Pour comprendre comment l’effet fonctionne, nous vous conseillons la vidéo "La Joconde ne vous suit pas du regard" d’Arte. Et vous allez voir que tout cela est très technique : "Aussi appelé regard caméra, il s’agit d’une sensation que l’on a lorsque l’on croise un regard qui croise un axe optique direct." Des chercheurs ont découvert que Mona Lisa regarde très précisément à 15.4 degrés sur la droite. "Or pour qu’il y ait un effet Mona Lisa, il faut que l’angle d’un regard soit projeté entre 0 et 5 degrés. Avec la Joconde, techniquement, ça ne marche pas."

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Leonardo De Vinci n’est pas l’inventeur de cette technique puisqu’on la retrouve déjà dans des tableaux de l’antiquité. Quand il peint Mona Lisa, Léonard De Vinci a 50 ans et est au sommet de son art. Il s’est en réalité inspiré des regards caméras utilisés avant lui par les peintres primitifs flamands.

Les vidéos "Gymnastique" d’Arte vous proposent d’en savoir plus sur toute une série de sujets divers et variés : "le tableau qui divise l’humanité en deux par le peintre Gerhard Richter", "pourquoi un artiste ne jure que par son chat", ou encore "mais qui a créé les cartes du Tarot ?" Le genre d’anecdotes qu’il est plaisant de ressortir à un dîner mondain : "De Bruegel l’Ancien à "All your base are belong to us", Gymnastique renifle l’air du temps, remarque des tendances qui se dessinent, raconte des histoires singulières… Gymnastique, c’est un peu comme l’entrepôt d’un collectionneur d’art dans lequel, où qu’on porte le regard, on trouve quelque chose de surprenant." Découvrez une nouvelle vidéo de "Gymnastique" tous les mercredis sur Arte.