"Les bonnes conditions", le documentaire qui suit 8 ados "nés avec une cuillère d'argent dans la bouche"

La réalisatrice Julie Gavras a suivi pendant 15 ans, 8 adolescents issus d’un quartier très chic de Paris. "Les bonnes conditions" retrace le parcours privilégié de ces adolescents : du lycée à leur premier job…

Ils sont enfants de bijoutiers, de publicitaires ou de directeurs financiers, nés avec une cuillère en argent dans la bouche. "Quelle est la part de déterminisme social dans leurs pensées, leurs aspirations, leur quotidien ? Que leur a-t-on transmis, que veulent-ils perpétuer ?" Autant de questions auxquelles la réalisatrice Julie Gavras a tenté de répondre. Pour y arriver, la réalisatrice s’est donné du temps: quinze années plus précisément. De 2003 à 2016, Julie Gavras a suivi ces huit adolescents qui ont grandi dans le très chic 7e arrondissement de Paris.

La durée exceptionnelle du tournage, a permis à la réalisatrice d’installer un climat de confiance, lui permettant de recueillir les confessions les plus intimes de ces adolescents "à qui on a souvent inculqué très tôt la conscience d’être la “future élite de la nation.” On y découvre la manière dont cette jeunesse dorée va découvrir la décennie des premières fois, de leur 16 à 30 ans : premier amour, premier voyage, premier appartement, premier job… Les portraits sont bienveillants sans être complaisants, intimes sans voyeurisme. Entre pression familiale, reproduction sociale et aspirations personnelles, ces adolescents des beaux quartiers vont-ils arriver à être "fidèles à leur bonne condition"?

Le documentaire a été diffusé une première fois sur Arte en 2018 mais est aujourd’hui disponible dans son intégralité sur Youtube.