Les artistes peintres surréalistes féminines mises à l'honneur dans une exposition

Les artistes peintres surréalistes féminines mises à l'honneur dans une exposition
4 images
Les artistes peintres surréalistes féminines mises à l'honneur dans une exposition - © Tous droits réservés

S’il est facile de citer noms des peintres surréalistes masculins (Magritte, Dali, Miro, Picasso, Breton, Ernst…), il est beaucoup moins aisé de faire de même avec des artistes féminines. Les femmes peintres surréalistes sont depuis toujours, oubliées des musées et expositions, c’est pourquoi Louisiana Museum of Modern Art leur dédie "Fantastic Women", une exposition rassemblant 260 oeuvres de 34 artistes féminines et surréalistes.

Même quand on fait une recherche sur Google en tapant ceci : "peintre surréaliste", le moteur de recherche ne nous propose que des noms d’artistes peintres masculins. En faisant la recherche "artiste surréaliste", la célèbre peintre mexicaine Frida Kahlo arrive enfin dans les propositions de résultats, à la quatrième place.

Frida Khalo fait d’ailleurs partie des 34 artistes exposées au Louisiana Museum of Modern Art dans le cadre de "Fantastic Women". La peintre mexicaine y est exposée aux côtés de Louise Bourgeois, Lee Miller, Kay Sage, Maya Deren, Dora Maar ou encore Meret Oppenheim. "Dans aucun autre mouvement d’avant-garde artistique, les femmes n’ont joué un rôle aussi important et ont été présentes en aussi grand nombre que dans le surréalisme", explique fièrement Kirsten Degel, conservatrice au Louisiana Museum of Modern Art.

Je n’avais pas le temps d’être la muse de qui que ce soit, j’étais trop occupé à me rebeller.  (Leonara Carrington)

Certaines des artistes présentées dans l’exposition ont d’abord été des partenaires, des muses ou des modèles pour les artistes surréalistes masculins. L’image de la femme et son corps sont d’ailleurs bien souvent au cœur des représentations des oeuvres surréalistes.

Ce que l’exposition nous rappelle, c’est que les femmes ont également été elles-mêmes des artistes surréalistes prolifiques, contribuant de manière importante aux grandes expositions surréalistes de l’époque. Elles aussi ont exploré leur imaginaire, leurs rêves et leur inconscient. "Elles se sont rebellées contre les comportements de rôle spécifiques au genre et se sont souvent représentées avec des traits étonnamment androgynes ou dans des rôles ou des déguisements inhabituels." L’influence que ces artistes ont eues sur le mouvement surréaliste est aujourd’hui bien trop souvent négligée et c’est ce que dénonce l’exposition du Louisiana Museum of Modern Art.

"Fantastic Women" débute aux années 30. C’est à ce moment-là que l’on peut dater les premiers exemples de contributions artistiques de la part d’artistes surréalistes féminines aux activités communes du groupe d’artistes surréalistes masculins à Paris. Si généralement la fin du mouvement est datée par les experts à après la Seconde Guerre Mondiale, on apprend grâce à l’exposition que c’est en réalité une erreur. Ce point de vue est en réalité trop centré sur le travail des artistes masculins. Les artistes féminines ont continué leur art bien après la Seconde Guerre Mondiale et permettent de dater la fin de celui-ci plus tardivement.

Une exposition qui rend à  ̷C̷é̷s̷a̷r̷  Cléopâtre ce qui appartient à  ̷C̷é̷s̷a̷r̷  Cléopâtre.