Le premier "Musée du bonheur" ouvre ses portes à Copenhague

Le premier "Musée du bonheur" ouvre ses portes à Copenhague
Le premier "Musée du bonheur" ouvre ses portes à Copenhague - © Tous droits réservés

Le Danemark est souvent surnommé "le pays le plus heureux du monde", le "Happiness Museum" tente de vous expliquer comment et pourquoi les danois sont si heureux.

"Bienvenue au "Happiness Museum", un petit musée sur les grandes choses de la vie" peut-on lire sur le site internet du musée.

Si le Danemark est considéré comme étant l’un des pays les plus 'heureux' au monde, le musée n’est pas autocentré et s’intéresse aux thèmes du bonheur, de la qualité de vie et du bien-être d’un point de vue mondial. Le projet est porté par Meik Wiking, auteur de trois best-sellers dédiés au bien-être et au bonheur : "The Little Book of Lykke", "The Little Book of Hygge" et "The Art of Making Memories". Le "Happiness Museum" est pris en charge par le "Happiness Research Institute", un groupe de réflexion danois dont le travail est axé sur le bien-être et la qualité de vie. En s’intéressant au bonheur d’un point de vue mondial, ce groupe de recherche espère "informer les décideurs sur les causes et les effets du bonheur humain, d’intégrer le bien-être subjectif dans le débat sur les politiques publiques et d’améliorer [la] qualité de vie globale des citoyens du monde entier."

Nous espérons que les invités partiront un peu plus sages, un peu plus heureux et un peu plus motivés pour rendre le monde meilleur.

Chaque salle est dédiée à un aspect spécifique du bonheur et il y en a 8 au total dans le musée. L’aspect historique est par exemple abordé au travers de philosophies de grands penseurs comme Aristote en remontant jusqu’au siècle des Lumières. Une autre salle propose un point de vue politique. Celle-ci interroge l’impact des résultats d’élections et du PIB sur le bonheur des habitants d’un pays. Le point de vue personnel des visiteurs à propos du bonheur est aussi questionné : ils sont invités à écrire sur un post-it, l’histoire d’un souvenir heureux. Les visiteurs doivent aussi répondre à certaines questions et résoudre des petits exercices comme "Pouvez-vous déterminer quelle moitié de la bouche de la Joconde sourit ?", "Que feriez-vous si vous trouviez un portefeuille qui traîne ?", "Comment définissez-vous le bonheur ?".

En visitant le "Happiness Museum", vous aurez l’occasion de mieux comprendre le phénomène "hygge", expression danoise que l’on pourrait traduire par "bonheur nordique". "Une connaissance qu’ils peuvent rapporter dans leurs pays d’origine. En espérant que ce sentiment apportera de la joie aux visiteurs longtemps après leur sortie du musée."

Une visite du musée du bonheur vous tente ? Retrouvez plus d’infos sur leur site internet.