L'ambiance sonore du Château de Versailles transformée en morceau électro

Le Château de Versailles a eu l’idée originale d’inviter le musicien et compositeur Thylacine pour enregistrer l’ambiance sonore du bâtiment afin d’en créer un morceau de musique électro, le résultat est canon !

Se balader seul dans le Château de Versailles, y faire son terrain de jeu, c’est la chance incroyable qu’a eu le musicien Thylacine. Le Château de Versailles l’a invité dans le but qu’il y capte l’ambiance sonore : le claquement de portes, les craquements du parquet, les mécanismes d’horlogerie, quelques notes de clavecins, d’une harpe, une serrure dans une porte… L’artiste s’est fait plaisir, il a visité les 4 coins du Château pour y enregistrer des sons improbables avec comme objectif de pouvoir composer un morceau avec ces sonorités si particulières.

La composition unique et originale porte le nom de "Versailles", sans surprise. Dans le clip, on voit comment l’artiste a procédé pour enregistrer les sons, on découvre également des images inédites du Château, vidé de ses touristes. On ne voit que Thylacine et la beauté exceptionnelle de ce lieu rempli d’histoire.

Un artiste qui s’inspire de l’ambiance sonore de lieux exceptionnels

Si le Château de Versailles a décidé d’inviter cet artiste en particulier c’est parce que Thylacine est connu pour s'inspirer des ambiances sonores de lieux exceptionnels pour composer de la musique, c’est sa marque de fabrique.

"Transsiberrian", le premier album de l’artiste, a été enregistré à bord du mythique train qui relie Moscou à Vladivostock en passant par plus de 900 gares. Thylacine s’inspire de ce qu’il vit, ce qu’il voit, ce qu’il entend et de ce qui l’entoure pour créer sa musique.

Son deuxième album est dans la même veine que le premier, inspiré de voyages. Ce sont les magnifiques paysages lunaires d’Argentine qui l’ont inspiré cette fois. "Roads – Vol 1" a enregistré sur les routes d’Argentine, à bord d’une vieille caravane Airstream des années 50 qu’il a transformée en studio d’enregistrement. Sur cet album, Thylacine retrouve son premier amour, le saxophone. Avant de se lancer dans l’électro, le musicien était en effet saxophoniste dans plusieurs groupes.

Ses clips sont composés d’images qu’il a enregistrées durant ses différents voyages. Laissez-vous bercer par l’electronica de ce jeune talent qui vous fera voyager et planer sans même quitter votre chaise de bureau ou votre canapé…