"Gleeph", un réseau social autour du livre

L'application "Gleeph", le réseau social autour du livre
L'application "Gleeph", le réseau social autour du livre - © Tous droits réservés

Parmi les réseaux sociaux dédiés aux amateurs de livres comme Goodreads, Babelio ou encore Livraddict, un petit nouveau vient d'arriver. L'application "Gleeph" a pour but de créer du lien social entre les lecteurs, ce que les autres réseaux ne permettaient pas.

"Gleeph", le réseau social dédié au livre, a été lancé en phase test en 2018. Sa version officielle a été lancée en juillet dernier et l'application revendique avoir déjà près de 150 000 abonnés et plus de 4 millions de titres référencés. 

Sur cette application l'utilisateur peut faire plusieurs choses: se composer une bibliothèque virtuelle en scannant tous les bouquins qu'il dispose sur ses étagères, ce qui permettra aux autres utilisateurs de peut-être y faire des découvertes. L’idée de montrer sa playlist, c’est rentrer dans un phénomène d’exhibition. C’est divulguer une part de son identité, de son intimité, de ses opinions… ", explique Guillaume Bourain, libraire à La Rochelle et partenaire de l’application au journal La Croix.

Tout comme sur Facebook, Instagram et Twitter, chaque utilisateur de "Gleeph" dispose d'un profil qu'il peut agrémenter avec les lectures en cours et une "wishlist" des titres qu'il souhaiterait lire prochainement. "Gleeph" propose aussi un fil d'actualité qui permet de découvrir les lectures de vos contacts, vous pouvez y laisser des likes et des commentaires si vous le souhaitez. Cette fonction n'est pour le moment pas beaucoup utilisée, les commentaires ne sont effectivement pas nombreux.

"Gleeph" dispose aussi d'un onglet discussion afin de permettre aux différents utilisateurs de discuter et d'échanger des opinions sur des titres ou des auteurs et d'une liste des fournisseurs à proximité qui permet à l'utilisateur de savoir où acheter le titre qu'il recherche. Cette liste est censée donner un coup de pouce aux libraires en faisant leur publicité.