"Féminise ta culture", le compte Instagram pour une culture au féminin

"Feminise ta culture", le compte Instagram pour une culture au féminin
"Feminise ta culture", le compte Instagram pour une culture au féminin - © Tous droits réservés

Pour développer votre culture générale et briller en société il y a un compte Instagram à suivre de toute urgence : "Féminise ta culture".

"Féminise ta culture", comme son nom l’indique, a pour but d’élargir les références culturelles de chacun.e, en mettant en avant des femmes qui œuvrent dans différents domaines : art, sport, littérature, mode, sciences, cinéma, politique, musique… Chaque jour le compte Instagram présente en quelques lignes une personnalité féminine, issue d’une thématique précise.

La personnalité du jour par exemple, est l’activiste Marsha P. Johnson. "Féminise ta culture" nous apprend qu’elle est une icône queer, femme transgenre et prostituée. Marsha P. Johnson est surtout une figure internationale de la lutte pour les droits des personnes LGBTQIA + ainsi que des personnes séropositives.

Dans la catégorie sport, "Féminise ta culture" met en avant l’athlète Allyson Felix qui a remporté une 13e médaille 10 mois après son accouchement, ce qui fait d’elle la "personne la plus médaillée du monde", devant Usain Bolt !

La Youtubeuse Clemity Jane est présentée pour ses vidéos qui parlent de sex-toys et de sexe avec bienveillance, respect et inclusivité.

Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan sont mises à l’honneur dans la catégorie sciences. Ces trois scientifiques ont contribué aux programmes spatiaux et aéronautiques de la Nasa.

Un compte Instagram à suivre pour s'instuire et découvrir des profils de femmes extraordinaires chaque jour de l'année.

Voir cette publication sur Instagram

Jour 21 - activiste (un de mes jours préférés !) et parce qu'elle était aussi un des premiers portraits faits sur FTC et parce qu'elle est incroyable : Marsha P. Johnson! . Icône queer, femme transgenre, prostituée, trans-activiste et drag queen, Marsha est une figure internationale de la lutte pour les droits des personnes LGBTQIA+ ainsi que des personnes séropositives. . En 1969, Marsha devient une icône de la lutte LGBTQIA+ en prenant part aux émeutes de Stonewall, aux origines de la marche des fiertés actuelle. Dans la nuit du 28 juin 69, une descente de flics a lieu dans un bar gay de NYC, le Stonewall Inn (un des très rares bar ou la communauté LGBTQIA+ peut se retrouver, la police les tolère en échange de pot-de-vin). Mais ce soir là, c'est la descente de trop qui déclenche une rébellion des clients qui se mettent a crier les slogans «Gay Power», «Gay is Good!», et «Come out!». . Les manifestations durent plusieurs jours. Le Gay Liberation Front est créé, et un an plus tard, une première manifestation à lieu le 28.07.70 à NYC, où près de 2 000 manifestants défilent. . Marsha co-crée, avec Sylvia Rivera, la STAR - Street Transvestite Action Revolutionnaries. Une organisation d'activistes LGBTQIA+, et de personnes non-conformes dans le genre, qui vient en aide aux personnes rejeté.e.s et mis.es à la rue. . Présente dans toutes les manifestations pour les droits des LGBTQIA+, elle milite pour Act Up, soutient les jeunes trans et aide les homosexuel.le.s emprisonné.e.s . Mais en 1992, son corps est retrouvé sans vie, quelques jours après la pride. La police conclut à un suicide, mais ses proches n'y croient pas. Marsha était régulièrement menacée et harcelée. Ses proches affirment qu'elle n'était pas suicidaire et qu'il s'agit d'un assassinat. L'affaire est ré-ouverte en 2012, et de nombreux.ses journalistes tentent de rétablir la vérité autour de sa mort. . Plusieurs reportages retracent sa vie: «Pay It No Mind - The Life and Times of Marsha P. Johnson» (2012, youtube), «Marsha P. Johnson: histoire d'une légende» (2012, netflix) ou encore «The Death and Life of Marsha P. Johnson» (2017, streaming). . #FTC30jours #feminisetaculture #marshapjohnson

Une publication partagée par Féminise ta culture! (@feminisetaculture) le

Voir cette publication sur Instagram

Jour 13 - Sciences. Probablement le sujet que je maitrise le moins. . Pourtant, il n'y a pas si longtemps (quand même un peu.. 2016) j'ai vu le film "Les figures de l'ombre" (Hidden Figures) qui retrace la vie de Katherine Johnson, Mary Jackson et Dorothy Vaughan alors j'ai voulu les mettre à l'honneur aujourd'hui. . Elles ont toutes les 3 contribué aux programmes aéronautiques et spatiaux de la Nasa. Katherine Johnson prend part dans le calcul des trajectoires du programme Mercury et de la mission Apollo 11 vers la Lune en 1969, Dorothy Vaughan devient responsable du département de calculs informatiques et Mary Jackson devient la première Afro-Américaine ingénieure en aéronautique. . Interprété par Taraji P. Henson, Octavia Spencer et Janelle Monáe (oui, rien que ca) j'vous invite a aller voir ce film si ce n'est pas déja fait pour en apprendre plus sur ces femmes qu'on a trop longtemps laissé sur le coté. . #FTC30jours #feminisetaculture #lesfiguresdelombre #hiddenfigures

Une publication partagée par Féminise ta culture! (@feminisetaculture) le