"Fast and Good" : la sociologie des tacos

“Fast and Good” : la sociologie des tacos
“Fast and Good” : la sociologie des tacos - © Tous droits réservés

La chaîne franco-allemande se penche sur l’essor du fast food à travers le monde, ou comment les cuisiniers ont redoré l’image d’une nourriture peu valorisée par le passé pour en faire leur terrain d’expression.

 

Arte vient de sortir une mini-série documentaire en 7 épisodes, à emporter et à consommer partout à la manière d’un sandwich, d’un tacos ou d’une part de pizza. Chaque épisode dure environ 5 minutes et aborde un thème en rapport avec l’évolution du fast food : révolution, street food gourmet, liberty food, créativité et innovation, faire bon pour beaucoup, casse-croûte à la française ou encore restaurant du futur. Le réalisateur Nanda Fernandez Bredillard est allé à la rencontre de plusieurs chefs symboles de cette révolution culinaire, à New York, à Paris, à Gand… Il évoque avec eux ce changement de mentalités des cuisiniers qui ne souhaitent plus travailler avec autant de pression, qui veulent faire de la qualité, alléger la facture, réinventer la cuisine et la manière de consommer. 

 

Arte emprunte ici aux émissions culinaires de Netflix (Ugly Delicious) pour proposer une série documentaire intelligente à portée sociologique. Sans en avoir l’air, “Fast and Good” parle de notre époque, de la prise de conscience, des enjeux économiques et écologiques. Shake Shack, une chaîne de burgers, hot dogs et milk-shake américaine a commencé avec un concept simple : faire simple mais avec des ingrédients de qualité. Alors que son créateur ne pensait ouvrir qu’en saison estivale, il possède désormais plus de 100 restaurants de ce type à travers le monde. Cette success story est à elle-même évocatrice de ce changement de mentalité et ce retour à la simplicité qualitative. C’est la même chose Chez Aline, un restaurant parisien qui propose de la cuisine familiale de marché, qui réutilise ses restes d’un service à l’autre. De plus en plus, les personnes (aisées) délaissent les produits ultra-transformés néfastes pour l’organisme pour se diriger vers une cuisine simple, lisible, traçable. 

 

 

Les 7 épisodes sont à consommer sur place ou à emporter, sur Arte.

 

Le premier épisode :